Partagez | 
 

 Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    Ven 13 Avr - 7:07





ELLIOS WOLFSTONE


Cruauté, quel mot a autant de noblesse que celui-là ?
.


▬ Nom ; WolfStone
▬ Prénom ; Ellios.
▬ Surnom ; Elly' Nonos
▬ Âge ; 23 ans
▬ Sexualité ; Hetéro'
▬ État Civil ; Célibataire
▬ Nationalité ; Amestrien
▬ Genre ; Millitaire




❝ DESCRIPTIONS MENTALES

Même si, son gabarit ne manifeste pas l’envergure de sa force, beaucoup apprennent rapidement; qui s’y frotte, s’y pique. Le sous-estimer serait une erreur, une vilaine erreur. Il est tel que parfois, on ose rarement le contredire. Mais Ellios est loin d’être quelqu’un d’impulsif. C’est un jeune homme réfléchit et plein de bon sens. Intraitable et professionnel, ce soldat occupe sa fonction avec passion et un certain sens de la répartie. Il a la capacité de contrôler une grande partie de ses émotions. Certes, il y a toujours des débordements ; il n’est pas infaillible, c'est un humain normalement constitué. Dit comme ça, Ellios semble être quelqu’un de fort solide mentalement, on le juge parfois trop vite. Il n’est pas dénué de sentiment, loin de là. C’est un jeune homme qui certes, ne perd pas facilement le nord, mais rien ne l’empêche d’être parfois jaloux ou expressif. Ellios est ce qu'on appelle un jaloux silencieux, ou un jaloux qui ne s'assume pas et qui nie. Tout se que vous arriverez a lui soutirait dans ce genre de situation, c’est peut être un grognement de mécontentement mais jamais Ô grand jamais un aveu. S’il a des secrets il préfère les garder pour lui-même. C’est qu’il aime son image d’homme mystérieux que personne ne connait vraiment.

Il incite l’intrigue. Ellios est une vague. On peut toujours tenter de l'attraper ou de l'arrêter, c’est impossible. Cela va peut-être vous surprendre, mais il arrive à ce jeune homme de parler tout seul. Et oui ! Il réfléchit parfois à haute voix, mais étant quelqu’un de plutôt malin, un peu de poudre aux yeux et il transformera sa phrase en quelque chose qui n’avait à la base rien avoir. Il est également important de préciser qu’Ellios est quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux et qui n’hésite pas à se jouer de ses camarades pour leur faire faire ce qu’il veut et ça avec de simples mots. Il peut se montrer très convaincant, rien qu’avec un regard. Malgré ça, il n’est pas rare de le voir rire ou plaisanter. Il n’a pas un humour très développer mais quand -il en a une plutôt pas mal, il la sort sans même réfléchir, même si ce n’est pas vraiment le moment. Bien qu’il soit très professionnel, il reste un ami sur qui on peut compter. Fidèle il gardera tous secrets confiés. Charmant quand -il le veut, il n’est pas désagréable d’être en sa compagnie. C’est quelqu’un de plutôt réservé mais qui ne manque pas de sujet de discussion. C’est un jeune homme cultivé et polis. Raffinait Ellios se trouve être un véritable cordon-bleu. Sans le classé dans le groupe des « efféminées » ce jeune homme, virile, aime juste la bonne cuisine et dans ses moments de solitudes s’y penche. Mais ça, évidement personne ne le sait, et encore heureux.

En bref, c’est un soldat exemplaire, munit d’une bonne logique, qui sait rester calme quand -il le faut. En dehors de ses missions, c’est un homme agréable, sociable qui peut parfois se montrer drôle. Lui décroché un sourire pourrait s’avérer un miracle, mais ce n’est pas une brute, c’est quelqu’un de gentil et de compréhensif à qui on peut donner toute sa confiance.




❝ DESCRIPTIONS PHYSIQUES


Et le miroir se brisa de part en part. Lentement, glissant le long de ses longs doigts effilés, son sang, d'un rouge profond, se répandit sur le sol parmi les débris de cristal. Et là tel un éclair qui transperce le verre, il aperçut son reflet fragmenté en millier de petits morceaux. Une image d'une clarté limpide. Son regard fut irrémédiablement attiré par le propre reflet de ses petits yeux sombre, presque rouge de fatigue. Ses cheveux, noirs, en bataille d’avoir été trop malmenée pendant cette nuit de sommeil, se rebellaient en de millier de piques sauvage, crinière de fauve mal brossée. Ses yeux en amande était tantôt sauvage, tantôt tendre. Il suivit du regard la ligne de son visage, zigzaguant de verre en verre, suivant à la perfection le contour de ses lèvres fines, teintés d'un léger rose. Il remonta sur les traits de son nez, fin et droit, il n’était ni cassé ni en trompette.

Ellios se pressa de ramasser les bouts de verre qui trainés ici et là. Il fit bien attention à ne pas se couper une seconde fois et empila le tout sur une petite table en bois avant de prendre un sac et de les jeter à la poubelle. Ses mains étaient de petites mains, presque celles d’une femme. Loin d’être quelqu’un de bien costaud, le jeune homme n’avait pour prouver sa virilité que sa taille. Presque un mètre quatre-vingt de haut. Svelte certes, mais sur son torse pas si large que ça se trouvé bel et bien des muscles, petits, mais bien là. Malgré qu’il soit soldat, il n’a pas encore eu l’occasion d’avoir quelques cicatrices, sa peau est donc saine, sans aucune marque apparente. Du type caucasien, sa peau blanche n’est en rien un avantage, car monsieur WolfStone n’accepte pas facilement les rayons du soleil et il est préférable pour lui de mettre de la crème en ses jours de pluies de feu. Oui, il marque facilement. Un bleu peut s'éterniser plus d’un mois sur sa peau, sans parler des morsures ou griffures. Certains on tendances a cicatrice vite, Ellios a hérité de l’effet inverse.

Pour ce qui est de ses gouts vestimentaires, il ne faut pas le juger, mais Ellios est quelqu’un qui porte avant tout des vêtements sobre. Cela passe du noir au gris et au blanc et cela s’arrête là. A part l’uniforme milliaire, il porte rarement de la couleur. Quand on en parle comme ça, Ellios peut facilement se mêler à la foule, mais quelque chose le trahis. Ses lunettes d’aviateur qu’il garde précieusement sur la tête. Avec ça il est facilement reconnaissable, mais il est hors de question qu’il les enlève, ou même d’y toucher. C’est un objet qui a beaucoup de valeur, presque autant que son arme.




❝ HISTOIRE DU PERSONNAGE

La gueule à flammes du bûcher n’a cessé de ronfler toute la sainte journée. Gloutonne, elle mâchonne à belle dents rouges les grosses buches chevelues qu’on lui jette en pâture, comme un dragon apprivoisé. Là, devant cette flamme diablesse, rousse et jaune, on se pressait de venir pour écouter les fabuleuse histoires de père Mathieu.

Son habit noir, simple mais élégant, quoiqu’un peu rapiécé, disait l’homme de goût plutôt que le manant. Sa ceinture, simple, n’étant en rien clinquante, elle suggérait quelqu’un dont le niveau de vie se rapproché bien plus de la pauvreté que de la vie de prince. Et puis il y avait son visage. C’était un beau visage, un de ceux qu’on aurait prêtés aux nobles. Pas une once de graisse superflue, sa peau était tendue sur des os saillants et des nerfs sans repos, de mâchoire ferme, presque carnassière. Cette forme carré qui lui servait de visage lui donné un petit air sévère, mais son sourire était sans aucun doute, bien plus doux que celui d’une mère. Son œil, sous des sourcils fourni, brillait une lueur trouble, bleuâtre. Il avait beau se tenir là, a demi-penché sur cette chaise en bois grinçante, on sentait en lui une vigueur sans nom. Il était difficile de lui donner un âge. Peut-être quarante, cinquante ans. Cet homme avait en lui une once de fierté et de pouvoir qu’on ne trouvait pas chez un vieillard de la même trempe et il en connaissait des choses, bien plus que n’importe qui. C’était un homme bien, un homme tendre, docile et généreux. Il s’était occupé de cet orphelinat pendant toute sa vie.

Cet endroit regorgé de vie. Il y avait des enfants de tous âges, de toutes races. Le père Mathieu prenait vraiment soin de tout le monde. Mais Ellios dans tout ça ? Oh rien avoir avec les orphelins. Non, non. Ellios a bel et bien des parents. Il est né dans un hôpital à la capitale, c’était un petit garçon en pleine santé. Ses parents n’étaient en rien des militaires. Sa mère, magnifique jeune femme de 26 ans, travaillait dans un café dans un village avoisinant. Son père lui, fort comme un bœuf, aidait particulièrement aux transports d’armes ou parfois, pour des chargements top-secret. Cette vie n’avait rien de bien spécial. La seule occupation du jeune garçon était d’aller rendre visite à son parrain, Mathieu, pour écouter avec attention ses histoires. Il passait un temps fou à l’orphelinat, jouant avec les autres enfants, tissant surtout des liens avec l’un d’entre eux. C’était un jeune garçon, joufflue a l’époque, qui n’avait rien d’autre pour s’amuser qu’un loup taillé dans un gros morceau de bois. Ellios, sous les jugements des autres enfants avait tout de même tenté de l’approcher. Tout se passa très vite. Bien plus grand que lui, l’orphelin qui répondait au nom de Raphaël, le retourna comme une vulgaire crêpe en une fraction de seconde, manquant de lui déboiter le bras. Un petit sourire anima le visage d’Ellios. Il se redressa calmement. Bien qu’encore jeune, le petit garçon était avant tout un enfant polis et d’incroyablement patient. C’est avec un regard franc qu’il tendit sa main vers le garçon qui venait de le retourner, en se présentant.

▬ " Ellios WolfStone. Et toi ? "

L’enfant qui se tenait devant lui hésita un long moment avant de daigné répondre, oui, presque toute une semaine. C’est dans le grand jardin, derrière l’immense bâtisse en brique qu’ils se retrouvèrent pour se présenter à nouveau. Grognon, Raphaël, tripotant nerveusement le bout de ses doigts n’arrivait pas à se faire à l’idée qu’il avait perdue face à un moins que rien…

▬ " Raphaël ! Je m’appelle RAPHAËL ! Rappelle-toi en ! "

C’est en ayant crachait ses mots que Raphaël partit en courant, faisant tomber derrière lui sa statuette en forme de loup. Ellios ne l’avait pas tout de suite remarqué, s’est en y marchant dessus qu’il la trouva et la ramassa. C’était une magnifique pièce en bois. Le loup était incroyablement bien proportionné et tous les détails dans sa fourrure sans oublier son museau étaient tout simplement impressionnants et d'une grande beauté.

...

On causait fort à l’orphelinat, même à cette heure tardive. Les chouettes des environs, pourtant pas avares en hululements, faisaient silence. Ça faisait près d’une heure que Raphaël, cloitrait dans sa chambre, pleurer a chaude larmes la perte de son si précieux morceau de bois. Ses sanglots étaient-tels que personne dans la bâtisse n’arrivaient à fermer l’œil. Même les ronflements de père Mathieu n’avait pas le pouvoir d’insomnie. Les parents d’Ellios avaient à faire, le jeune garçon se trouvé donc au rez-de-chaussée, emmitouflés dans un sac de couchage en cuir, près du feu. Les pleures du garçonnet arrivait jusqu’à ses oreilles. Même le crépitement des flammes dégustant le bois n’arrivait à couvrir ses sanglots. Il était temps de lui rendre, sinon personne ici-bas n’arrivait à dormir de la nuit et dieu sait que les plus jeunes en ont bien besoin. C’est en silence qu’ Ellios grimpa, fatigué, jusqu’au troisième étage de l’orphelinat, là où se trouvait les chambres des plus grands. Il suivit les souffles courts broyaient de larmes et toqua doucement à la porte de Raphaël. Le pleurnicheur se redressa alors de son lit et entrouvrit la porte, grognant. Ses mots étaient coupés par de petits sanglots. Il essayait par-dessus tout de ne pas pleurer. Le petit WolfStone passa sa main dans l’ouverture, faisant virevolter le loup de bois entre ses petits doigts agiles.

▬ " Tu as faits tomber ça aujourd’hui. "
▬ " Eh… Ah… Merci… Ellios. "
▬ " De rien, Raphaël. "

Le lendemain matin les parents d’Ellios vinrent le chercher et adoptèrent Raphaël. Raphaël WolfStone, 11 ans et Ellios WolfStone 5 ans, quittent la campagne pour aller vivre en centre-ville. Ils menèrent tous une vie plus ou moins paisible. Jusqu’à ce que le grand frère décide de partir pour l’armée, pour aider son pays en devenant Alchimiste d’état. Puis la guerre éclata, et l’alchimiste n’avait d’autre choix que de partir avec le reste des alchimistes afin de mettre fin à cette guerre en exterminant l’ennemie. Malheureusement, il ne revint jamais. Il avait était tué par un Ishbal dont la véritable identité reste inconnu. C’est d’ailleurs pour cette raison et uniquement cette raison qu’Ellios a rejoint l’armée à son tour, afin de retrouver celui qui a mis fin aux jours de son frère.






▬ Qualités ; Polis ▬ Professionnel ▬ Logique ▬ Cordon bleu ▬ Charmant ▬ Sociable ▬ Compréhensif ▬ Distingué ▬ Digne de Confiance ▬ Courageux
▬ Défauts ; Têtu ▬ Curieux ▬ Jaloux ▬ Sournois ▬ Manipulateur ▬ Gourmand ▬ Rancunier ▬ Méfiant ▬ Cruel
▬ Craintes ; De perdre l'un de ses hommes comme il a perdu son frère.
▬ But ; Trouver celui qui a tué son frère et le venger.


❝ AUTRES INFORMATIONS

▬ Spécialité ; Préférence pour les armes a feu, mais est aussi capable de manier l'épée, avec un peu de maladresse.
▬ Grade Militaire ; Lieutenant ou Sous-lieutenant
▬ Test Rp ; /
▬ Code ; Code okey par Enola
▬ Comment avez-vous connu le forum ? ; Google is my friend ~






Dernière édition par Ellios WolfStone le Sam 14 Avr - 17:01, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    Ven 13 Avr - 9:08

Welcome mister !

Bon courage pour ta présentation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    Sam 14 Avr - 2:46

Voilà, j'ai terminé. Désolé d'avoir bâclé la fin de mon histoir mais j'ai été pris d'une super flemme et j'avais envie de garder des choses secrètes pour pouvoir me faire des moments de FlashBack dans mes RPs. J’espère que vous comprendrez. Sur ce, bonne lecture ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    Sam 14 Avr - 17:43

Joli style d'écriture, j'aime bien =)

Après, pas grand-chose à dire écoute.

Je trouve juste dommage que la fin ait un peu était bâclée, du coup, on ne comprend pas vraiment pourquoi d'un seul coup les parents d'Elios décidé d'adopter le garçon, presque sur un coup de tête semble-t-il. Mais hormis ça, je n'ai rien à redire ^^

Je te laissa attendre l'avis d'Edward pour être validé, pour moi c'est bon. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
~FullMetal Alchimiste ~
avatar

■ Mes messages : 100
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau: Alchimiste confirmé
■ Capacités : ...
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    Sam 14 Avr - 20:06

Bienvenue!

Style fort agréable, qualité appréciable mais originalité...zéro.

Je comprend parfaitement que tu veuilles garder quelques points secrets pour laisser ton personnage les découvrir inrp.
Cependant, nous, nous devons te donner un rang et de l'expérience et pour ça on prend en compte majoritairement l'histoire. Là je n'ai rien à me mettre sous la dent.
Cela m'ennuie car je sens que tu as un bon niveau rp. Tu n'as pas non plus fait le test rp pour gagner des points. Tu sera un simple soldat, mais tu pourra toujours évoluer.

Désires-tu un rang particulier au dessus de ton avatar?

Je ne dirais donc qu'une chose, bienvenue petit chienchien de l'armée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ellios WolfStone "Le gentleman est un loup patient"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Un gentleman est un loup patient. » || PV. Emi & André
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal alchemist ::  :: Présentations abandonnées-