Partagez | 
 

 L'Histoire sans fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Ven 15 Juin - 23:01

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Sam 16 Juin - 9:02

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Jeu 21 Juin - 7:44

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Dim 8 Juil - 19:46

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Lun 9 Juil - 12:17

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

■ Mes messages : 853
■ Age : 20

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Initiée
■ Capacités : Panthère
■ Barre D'XP:
0/1200  (0/1200)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Jeu 16 Aoû - 17:33

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Abigail.Tsumi
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Jeu 16 Aoû - 17:35

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

■ Mes messages : 853
■ Age : 20

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Initiée
■ Capacités : Panthère
■ Barre D'XP:
0/1200  (0/1200)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Jeu 16 Aoû - 17:39

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Abigail.Tsumi
Evy S. Evans
Modérateur
avatar

■ Mes messages : 155
■ Age : 25
■ Localisation : Hum dans mon bureau à Central

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : Kaze no Renkijutsushi
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Mer 5 Sep - 4:45

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Mer 5 Sep - 16:22

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer ...
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Modérateur
avatar

■ Mes messages : 155
■ Age : 25
■ Localisation : Hum dans mon bureau à Central

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : Kaze no Renkijutsushi
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Mer 5 Sep - 19:45

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer qui avait aussi un dentier et ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Mer 5 Sep - 21:47

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer qui avait aussi un dentier et qui mangeait les crins du poney pendant ...
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Modérateur
avatar

■ Mes messages : 155
■ Age : 25
■ Localisation : Hum dans mon bureau à Central

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : Kaze no Renkijutsushi
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Lun 10 Sep - 0:53

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer qui avait aussi un dentier et qui mangeait les crins du poney pendant que Super Pudding se gratter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Jeu 13 Sep - 4:52

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer qui avait aussi un dentier et qui mangeait les crins du poney pendant que Super Pudding se gratter l'épaule, histoire de se détendre, alors ...
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Modérateur
avatar

■ Mes messages : 155
■ Age : 25
■ Localisation : Hum dans mon bureau à Central

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : Kaze no Renkijutsushi
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   Mer 9 Jan - 21:43

C'est l'histoire d'un héros doté de deux particularités physiques et mentales. L'une étant sa queue d'animal donc qui fouettait l'air comme celle d'un renard puis d'un don de télépathie qui lui venait de sa grand-mère Yeta. Il n'avait pas de testicules ni de carte bleu car son banquier lui avait préparé en échange une échographie. Il s’appelait Jean l'Italien et possédait un gâteau d'anniversaire. Il n'avait jamais pensé à un truc vraiment débile qui consistait à éclater son banquier comme un ballon de baudruche. Malheureusement, son banquier était maso' et adorait qu'on lui frappe les pectoraux, mais déteste qu'on lui touche le visage qui pour lui est tout simplement magnifique. Pourtant il ne déteste pas qu'on lui lèche le cou, allez savoir pourquoi. Toujours est-il que ce héros était toujours en quête de sensation forte et d’aventure passionnante qui pourrait bien créer chez certain de ses compagnons comme une folle envie de le suivre, car ils sont qu'il ne pourrait y arriver seul. Il se mirent alors nus et décidèrent de, prendre un de ces fameux bains dans ces sources chaudes qui se trouvaient pas très loin de la, pourtant un truc n'allait pas, l'un de ces compagnons était en réalité une femme qui se faisait passer pour un homme et ne voulait pas montrer qu'elle était une femme. Malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas a cacher ses formes féminines et c'est a cause de ça que, ce soir là, les mecs de l'Eldorado se pointèrent et dansèrent la java de minuit dans le but de plaire a cette femme qui se laissa charmer par une plume de la Pampa qui était tombée du ciel de manière incongrue. Après cela, sa grand-mère décida de manger des cookies car elle avait soit, donc cette femme en mangea également. Cependant, elle s'étouffa et c'est à ce moment que le capitaine Super Pudding arriva sur son poney blanc accompagné de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer qui avait aussi un dentier et qui mangeait les crins du poney pendant que Super Pudding se gratter l'épaule, histoire de se détendre, alors Super Pudding descendit de son cheval afin de ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire sans fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire sans fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal alchemist ::  :: Jeux-