Partagez | 
 

 young, wild and free ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Dim 29 Juil - 11:18




« Tu t’laisses pas abattre toi non plus… »
..........J’avale et contemple les quelques quatre assiettes vides devant moi. Je souris, un peu gênée. Quand je mange je fais pas vraiment attention. J’ai presque l’estomac rempli. Timidement, je le regarde.

« Hm… Et j’ai encore de la place pour un dessert… Petit joueur. »
..........Je souris doucement. J’abuse, vraiment. Personne m’a jamais payé à bouffer, même pas toi. Alors j’avoue, j’en profite un peu. Mais il a l’air blindé. Et j’suis sûre que si je vais trop loin il ne se gênera pas pour me le faire remarquer. J’avale encore une bouchée de pâtes et repose l’assiette vide sur les quatre autres. Je glisse un regard vers lui et sourit.
..........Je lève la main et commande un Apple Pan-dowdy et une nouvelle bouteille. Puis je reporte mon attention sur Lyl.

« T’as pas l’air d’être dans le besoin, niveau pognon… »

..........J’ai la curiosité mal placée. Surtout lorsqu’il est question d’argent. Mais c’est ta faute, aussi ! C’est toi qui ne cessais de répéter que l’argent est essentiel. Forcément que je buvais tes paroles. ‘Puis depuis que je tiens le Devil’s Nest j’ai bien compris que t’avais raison.

« Tu travailles ? Je veux dire, légalement. »
..........C'est le genre de questions que je n'aurai pas posé si je n'avais pas été torchée. Quelque chose me dit que je devrais peut-être me mêler de ce qui me regarde. Mais en fait je ne dis pas ça pour lui faire simplement la conversation, non. Ce qu’il a dit quelques minutes avant me trotte dans la tête. Ça coûte cher d’en falsifier. Falsifier. J’y avais jamais pensé, pour la bonne raison que si je voulais des papiers c’était pour ne plus vivre dans l’illégalité. Mais ça pouvait être une solution temporaire… Pour pouvoir prendre le train et tout ça, sans inventer des combines louches pour pas donner d’identité. Ce serait plus commode pour aller fouiner à Central. En attendant que Mustang m’en file des biens, des beaux, des vrais, des légaux. J’hésite un peu avant d’ajouter timidement.

« J’veux pas faire la fille qui profite de la situation, mais… tu connaîtrais des types qui pourrait m’en faire ? … Pour pas trop cher… »
..........Il connait mes moyens. Enfin, je suppose qu’il a remarqué que je roule pas sur l’or. Faudrait être bigleux pour pas le remarquer ! Quoique, est-ce que les serpents ont une bonne vision ? J’me suis souvent posé la question avec Martel, mais j’ai jamais pensé à demander. Et puis c’est pas comme si c’était super important. J’ai un peu peur qu’il se braque, qu’il m’envoie chier. Je lui demande s’il a des contacts avec des types louches falsifiant des identités. Il a bien le droit de se lever, de claquer la porte et de me laisser payer toute la bouffe qu’on a pris. Je sais pas comment je me débrouillerais si il fait ça.
..........Mon dessert et ma boisson arrivent enfin. J’commençais à avoir soif, pas trop tôt ! C’est pas tout ça de manger. Je bois à même la bouteille, la lui tendant finalement en le questionnant du regard. T’en veux ?

Revenir en haut Aller en bas
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Dim 29 Juil - 12:43

VUn dessert ? Je pensais qu’elle ironisait mais lorsque je la vis lever le bras. Elle allait vraiment commander un dessert ! Je riais doucement, faussement outré et surtout amusé. Quelle ogresse ! La serveuse débarquait elle commandait un truc inconnu et une autre bouteille. Wooh putain.. J’avais jamais réussir à retourner au Devil’s Nest… Bon ok le bar se trouvait à une petite marche plus loin… Mais j’étais bien fichu de partir du mauvais côté en sortant. Ayant une connaissance très minimisée en matière de tout et même de bouffe je commandais la même chose qu’elle en ajoutant juste le mot « deux » puis je secouais doucement la tête négativement lorsque la vieille me demandait si c’était deux teilles que je voulais.
Elwyna me questionnait sur ma profession… Erf…je me redressais et me remettais à manger, piquant doucement dans chaque plat en camouflant ma gêne. Bah merde, je m’attendais pas à cette question mémé si elle peu paraître logique. Je l’évitais du regard, sentant le sien sur moi. Quelle merde… J’avais la bouche pleine, bon prétexte pour ne pas répondre…

« J’veux pas faire la fille qui profite de la situation, mais… tu connaîtrais des types qui pourrait m’en faire ? … Pour pas trop cher… »

Je m’arrêtais, surpris. J’avalais tout rond ce que j’avais dans la bouche pour ensuite faire passer le tout avec une bonne gorgée d’alcool. Je me redressais et lui jetais un regard. Le sien avait changé, il me paraissait moins enjoué, j’ignore ce que c’était mais c’était nouveau pour moi cette expression. J’avais l’impression qu’elle était en plein malaise. En fait si j’étais autant surpris c’était par le fait qu’elle aille droit au but, sans détour. Pour moi c’était normal ce genre de question, j’étais un délinquant après tout, pas un merdeux de bourgeois. Il en fallait plus pour me faire fuir. La serveuse revenait avec nos desserts et la bouteille. J’vous jure elle n’avait pas un air commode, tout comme le type derrière le comptoir. J’attendais qu’elle se tire pour répondre à Elwyna après avoir englouti mon dernier repas. Cette fois j’étais repu !

« Hmm… je peux te trouver ça. »

Je lui jetais un regard, un regard un brin blasé mais c’était plus naturel que le cas… J’ouvrais la bouteille et lui servais un verre avant de m’en servir un.

« En fait, c’est même plus simple que ce que tu crois. Tu sais j’ai pas non plus ma place dans ce pays. »

J’annonçais ça le plus naturellement possible, m'en fichant éperdument contrairement à elle. J’avais moi-même des papiers falsifiés depuis des lustres, depuis que ma mère était arrivée ici et qu’elle avait rencontré Isaac Macdougal. Rien de plus simple pour moi de lui fournir ça et à prix d’amis. Je sentais le dessert et jetais un regard à la jeune femme qui l’avait déjà attaqué. Ca m’avait l’air bon. Je plantais ma cuillère dans le dessert et fourrais un gros morceau dans ma bouche. A partir de là je ne relevais plus le nez pour le déguster comme un crève la dalle. Je repensais à sa précédente question en me disant que j’avais bien esquivé. Fallait que je réfléchisse à une profession, mais c’était dur. Ouais dure de réfléchir en l’heure actuelle. Bordel j’étais rond ! Et il y avait une bouteille pleine qui me faisait de l’œil… Ho ho ! Heureusement que je dormais sur place…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Lun 30 Juil - 16:43




........Je le remercie en le voyant me servir un verre et j’enfourne la moitié de mon Apple Pan-dowdy dans ma bouche. Oh bordel c’que c’est bon. Et dire qu’on fait ça en mélangeant du sucre, des pommes et pleins d’autres trucs bizarres comme de la cannelle, de la fécule de maïs ou du sirop d’érable. J’sais pas pourquoi j’ai pris ça, mais ça faisait longtemps que j’en avais pas mangé ! Ça se sert beaucoup à Aerugo. Peut-être moins à Amestris ? En tout cas Lyl a pas l’air de connaître mais vu comment il bâfre ça doit lui plaire. Tout en mangeant je réfléchis à ce qu’il vient de dire. Je suis globalement satisfaite de la réponse positive qu’il m’a donnée et j'ai de nouveau le sourire aux lèvres.

« Hmm… je peux te trouver ça. En fait, c’est même plus simple que ce que tu crois. Tu sais j’ai pas non plus ma place dans ce pays. »

........Au début j’ai juste entendu le c’est simple. Simple de se procurer ce que je désire… Voilà qui t’aurais plus à toi, hm ? Moi aussi ça me plait. Je vois déjà ma photo collée sur un bout de papelard marqué « Nationalité : Amestrienne. » Même si c’est du faux, ce serait un grand pas en avant déjà. Oh ouais, Elwyna l’Amestrienne. Ça en jette, tu trouves pas ? Non, toi, tu t’en fous, comme d’hab’.
........Tandis que j’avale la deuxième moitié de mon dessert, les joues remplies comme celles d’un hamster, concentrée sur mon assiette, je repense à la deuxième partie de sa phrase. Il n’a pas la place dans ce pays… Parce que c’est une chimère ? Je fronce les sourcils. Non, ce n’est pas ça. Il est peut-être émigré, lui aussi ? Non plus… Une chimère émigrée te connaissant toi et tes frères et m’ayant donné des infos sur l’Organisation Zéro. Pas possible. C’est trop. J’me suis peut-être endormie sous le bar en plein boulot et j’ai rêvé tout ça ? Bof, au pire jm’en tape, y’a de la bouffe et de l’alcool. J’avale ma bouchée et répond avec un petit rire.

« Tu ferais ça ? … Et combien ça me coûterait ? »

........C’est plus fort que moi, j’en reviens toujours à l’argent. J’pourrais bien le payer en nature mais il était pas sérieux, je le sais. J’espère qu’il me fera… un prix d’ami ? Est-ce qu’on est amis, en fait, ça c’est une bonne question. On se connait, comme ça. Je sais rien de lui à part son prénom et sa nature. En y repensant je me rends compte qu’il connait presque tout de moi. Il sait mon prénom, d’où je viens, chez qui j’ai bossé depuis que je suis ici, que je suis sans-papier… J’ai pas beaucoup de secrets, finalement. Tsss. Lui il n’a que ça, apparemment. Il a même pas répondu quand je lui ai demandé où il bossait. Remarque, c’est pas comme si c’était vital de savoir, mais j’aimerais bien. Je saisis le verre qu'il m'a servit et le boit cul-sec. Je commence à avoir vraiment trop chaud et baisse les yeux pour voir ce que je peux retirer. Pas possible d’enlever un truc, je suis déjà en débardeur. Je soupire et colle mes mains sur la bouteille froide avant de les appuyer sur mon front pour essayer de me refroidir un peu.

« L’alcool me fait crever de chaud »
........Je soupire à nouveau en me tournant vers lui. Je sais que je suis bourrée et pourtant j’ai pas envie d’arrêter de boire. Mais il vaut peut-être mieux… Bof, pas besoin d’être raisonnable. Par contre, si on pouvait aller boire dehors, là où il fait plus frais, ça m’arrangerait. Je lui demande, retrouvant un sourire espiègle :

« Vous demandez l'addition mon cher ? »


Revenir en haut Aller en bas
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Sam 4 Aoû - 13:51

Combien ca coûte ? Bonne question, ca c’est un truc qui me passe au dessus. Je faisais une moue, je réfléchissais rapidement mais sans résultat. Elwyna s’enfilait son énième verre, je lui jetais un furtif regard, amusé. Elle annonçait avoir chaud, pas étonnant. Moi j’avais plus de chance de ce côté-là, mon corps restait frais et les minces bouffées de chaleur que j’avais étaient minimes.

« Hm, un prix très abordable, t’en fais pas. »

Je m’arrangerais, je magouillerais en secret, comme toujours. Quelques secondes plus tard la jeune femme suggérait un départ imminent. Quelle merveilleuse idée, l’endroit me saoulait dans tous les sens du terme. Entre l’autre connard derrière son comptoir qui nous observait de travers, l’autre mégère qui n’avait rien de sympathique. Etait-ce due au fait que l‘auberge était plus ou moins classe ? J’vous emmerde bourgeoisie et autre connerie… Je rangeais mes poches correctement tout en fixant le type au comptoir. Etant passablement éméché pour laisser ressurgir mon côté rebelle et révolté l’idée d’aller payer m’emmerdait… Ils ne le méritaient pas ; Quoi ? D’où je jauge ce genre de truc ? A la gueule des aubergistes, tout simplement. Je faisais craquer mes doigts alors que je songeais rapidement…

« Erf... j’sais pas pour toi, mais moi j’ai trouvé le service et l’ambiance médiocre…et ne parlons pas de la bouffe… »

Ouais c’était de l’ironie concernant la bouffe, j’avais super bien graillé ! Je me levais et attrapais le poignet de la demoiselle tout en nous dirigeant vers la sortie. Je ralentissais lorsqu’il y avait une brèche entre les clients qui faisaient qu’ils ne nous cachaient plus. A cet instant je passais mon bras autour des épaules de la miss et prenais une attitude nonchalante. Le type, ce qui me semblait être le chef, se dirigeait vers le bout du comptoir vers la caisse à son extrémité. Mais voilà, trois clients entrèrent et je profitais de cette diversion de mauvais goût pour reprendre le poignet de la demoiselle et l’entrainer avec moi en courant hors de l’auberge. Lorsque le type nous vit passer à toute vitesse il se mit à crier et à profaner des insultes en s’extirpant de son poste. C’est d’un rire faussement machiavélique et un large sourire aux lèvres que je nous faisais bifurquer sur la droite, sens contraire du Devil’s Nest, et là nous courions comme deux ados en quête d’adrénaline. Bordel j’étais complètement raide j’ignore comment je faisais pour courir aussi bien. Tandis que je courais tout en tirant Elwyna par le poignet je me marrais. Je ralentissais deux cents mètres plus loin après avoir emprunter plusieurs ruelles pour semer l’emplacement de l’auberge. Nous nous retrouvions dans une petite ruelle étroite et sombre, le vent s’y engouffrait et c’était très plaisant à ressentir.

Je m’arrêtais et reprenais mon souffle très coupé à cause de mes rires canailles et de l’alcool qui fatiguait le corps. Je repensais à leur tronche et alors j’avais encore envie de rire. Mais je calmais assez rapidement et me retournais vivement en observant les lieux…

« … Et merde… j’savais bien que j’la ferrais celle-là… »

Soit ne pas prendre la bonne direction et nous embarquer je ne sais où… Je tâtais mes poches et me rappelais avec déception que mes clopes étaient restées au Devil’s Nest. J’observais autour de moi avec nonchalance avant de demander…

« Mais où-est ce qu’on a atterri… »

Je tournais la tête, bras croisés et braquais mon regard amusé et taquin sur la jeune femme qui avait enfin reprit son souffle… Attendons de voir sa réaction. Je ne m’inquiétais pas trop, non seulement elle avait l’air suffisamment dingue pour ne pas me reprocher le restau’-basket mais en plus elle avait l’air aussi bourrée que moi. Une sacrée équipe… En cet instant précis l’insouciance pure et dure m’envahissait. J’aurais aussi bien pus toquer chez des gens au risque de les réveiller pour qu’ils m’indiquent le chemin comme j’aurais pus braquer une voiture (et son essence !). Je m’adossais au mur et l’observais avec un sourire en coin. Cette fois je comptais sur elle pour nous ramener à bon port…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Dim 12 Aoû - 16:17




.........Je ne me rends compte de ce que je fais uniquement quand je me retrouve à courir dans la rue, mon poignet dans la main de Lyl qui m’entraine à sa suite. Le ventre plein et la tête embrumée par l’alcool, j’ai du mal à me déplacer rapidement. Heureusement que le serpent me tire avec lui sinon je crois que je me serai faite chopper par le barman. Je souris, amusée, en entendant les insultes derrière nous. Il en a du vocabulaire, pour un gérant d’auberge respectable.
.........Je me laisse trainer dans les rues, m’amusant pour la première fois depuis que tu n’es plus là. Il s’arrête enfin et je m’appuie contre un mur pour reprendre mon souffle. Je joins mon rire au sien, satisfaite d’avoir fait chier la vieille serveuse jusqu’au bout. Je lève les yeux vers lui et murmure un faible merci, avant de rire à nouveau. .........Attrapant mes cheveux et les ramassant en une queue de cheval, je les attache pour me rafraichir tout en fixant ses yeux verts. Le vent qui s’engouffre dans la ruelle passe sous ma frange et me fait du bien. Je calme mon fou rire, histoire de pouvoir respirer de nouveau. Il se retourne, et regarde les alentours. Je me rends compte que je n’ai aucune idée d’où nous sommes.

« Mais où-est ce qu’on a atterri… »
.........Il se tourne à nouveau vers moi et me fixe d’un air espiègle. Oh merde, il compte sur moi pour retrouver le chemin. En plein jour, et sobre, j’aurai eu environ 15% de chance de retrouver le Devil’s Nest. Mais là, de nuit, bourrée… Je hausse les épaules. J’en ai pratiquement rien à faire d’être perdue, j’finirai bien par retrouver le bar. C’est pas comme si j’étais mal accompagnée. Mes yeux se perdent dans les cheveux décolorés de Lyl, qui s’est adossé au mur. Je me place face à lui et passe une main dans ses mèches presque blanches. Je demande :

« Tu veux rentrer ? »

.........Je le regarde dans les yeux, joueuse. Une envie irrépressible vient de me prendre. Sûrement une connerie, qui me pousse à vouloir désespérément du contact humain. Je peux avoir n’importe lequel de mes clients, si je me donne la peine d’essayer. Alors que lui… Il a l’air tellement… Inaccessible. Et l’inaccessible m’attire, t’avais remarqué je suppose. Ce que je fais, ce n’est pas bien. Pas bien du tout. Pas bien vis-à-vis de lui, vis-à-vis de moi-même, vis-à-vis de ce que je ressens toujours pour toi… Mais aujourd’hui ce n’est pas mon cœur qui commande, c’est mon cerveau ramolli par les cocktails beaucoup trop alcoolisés.

« Moi j’ai envie de continuer à m’amuser… »
.........Je dis ça en me mordant la lèvre inférieure, descendant une main dans son cou. Je savais que je ferai des conneries si je buvais. Mais actuellement je m’en fiche pas mal. Je ris doucement, m’attendant à me faire repousser. N’importe quel poivrot m’aurait sauté dessus après s’être enfilé autant de bouteilles, mais lui non. Je sais que je vais trop loin. Je sais que je devrais le ramener au Devil’s Nest, lui filer la clé de sa chambre et essayer de décuver. Je ne veux pas non plus qu’il se jette sur moi comme un sauvage, non, juste… Qu’il me montre qu’il est mon ami. Les faux-papiers, tout ça, si ça se trouve c’est des promesses en l’air. Demain matin il ne sera plus là, et je n’ai que sa parole pour me garantir qu’il me les obtiendra vraiment. Demain matin, je reprendrais ma vie monotone et je retrouverais mon bar vide et ennuyeux. Mais je n’ai pas envie de penser à demain matin, je veux continuer à m’en foutre, je veux continuer à faire l’enfant et à prendre mon pied. Je garde mes yeux dans les siens en attendant une quelconque réaction de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Mar 25 Sep - 0:15

Merci ? j’aurais pus pondre la même. Pour cause je me retrouvais dans un bled paumé en rade d’essence en train de triper avec une parfaite inconnue. Finalement, sur ce coup-là je m’dis que c’est pas si terrible que ça Dublith. Faut juste trouver les bons coins… J’avisais de nouveau la demoiselle, un demi-sourire étiré sur la gauche je souriais en croisant son regard. Aussi je comprenais aussitôt qu’elle n’en savait fichtrement rien et qu’elle s’en tapait royalement. Sentiment partagé. Un air faussement étonné je la regardais faire, toujours si peu loquace. Allons bon, elle me demande si je veux rentrer. Vous savez j’ai pas l’habitude de ce genre de truc, vous savez le baratin, la drague quoi. Ca ne doit pas être dans mes options. D’ailleurs j’me demande bien comment ca se commande ou à quel instant. Passons.

«Moi j’ai envie de continuer à m’amuser… »

Oh là ! Voilà qu’on en vient aux mains ! Je l’observe faire, que faire ? Que dire ? C’est le genre de situation qui m’embarrasse parce que je ne sais pas m’y prendre avec les gonzesses. L'expérience bénin que j'ai me dit qu'il vaut mieux pas répondre.
Mais ce genre de truc ne me dérangeait pas en l’occurrence. Non l’alcool avait fait bien des dégâts, trop de contradiction. J’avais bu comme un trou, sans modération. Un instant de faiblesse. Je prends sa main et je souris plus expressivement avant de me détacher du mur. Je passe un bras autour de ses épaules et j’entame une marche. Me demandez pas la destination ; j’en sais rien ! Probablement une réaction impulsive qui m’avait sorti de l’embarras. Une réaction inconsciente. Excuse-moi Elwyna, mais je reste un homme. Ne titillons pas la bête, marchons.

« Hmm.. J’ai trop graillé, j’me sens lourd… »

Je nous faisais tanguer, un sourire au bord des lèvres. La rue débouchait plus loin dans une autre. Un vrai labyrinthe. Soudain une envie inappropriée me prenait. Mon sourire s'estompait et j’entrouvrais la bouche prêt à prendre la parole, hésitant. Je réprimandais une première fois mes mots mais enchainais aussitôt après sur les mêmes...

« Elwyna, je suis un espion de Drachma… J’ai pour mission de flinguer certains dirigeants de c’pays… »

Ca c'est fait. Je m’étais arrêté, à cet instant tout un tas de truc me passaient par la tête. Notamment l’envie d’être sincère avec elle, quitte à l’effrayer. Pour la première fois, je voulais voir ce que c’était d’être accepté malgré l’écart de notre monde. A cet instant je me disais ne pas craindre sa réaction. J’avais juste ce besoin de briser ma solitude et mes chaines, ne serait-ce qu’une soirée. Je retirais mon bras et m’arrêtais pour la regarder. Nous ne faisions que de se préoccuper des réactions de l’un et l’autre depuis notre rencontre. Il y avait une certaine retenue, une certaine pudeur. Rien d’anormal en fait. Mais vu que j’avais le don pour briser les instants de plénitudes, je me doutais que ma révélation plomberait quelque peu l’instant. Tout comme elle précédemment, je plongeais mon regard dans le sien.

« J’veux pas t’effrayer…ni rentrer. »

J’étais trop éméché pour voir l’alternative de cette scène. De toute façon c’était trop tard, j’lui avais tout balancé. Je prenais sa main et l’attirais vers moi.

« On est bien là. »

Était-ce difficile de croire que je ne pensais à rien d’ambiguë? Je restais encore un peu indifférent et dissimulé des ondes suaves qu'elle déméritait. Je portais mon regard au dessus de mon épaule, j’entendais du bruit dans la rue perpendiculaire à la notre. Un brouhaha du tonnerre, il devait y avoir d’autre « fêtards ». Mon attention si peu active se divisait encore... Quelques secondes plus tard j'ajoutais d'une voix peu égayée...

« Hmpff... j'aurais ptête pas du lâcher ça maintenant...»

J'achevais ma phrase en reportant mon attention sur son visage. J'inspirais encore la zénitude, une certaine chaleur. Mon objectif, au final restait le même "tuer Bradley". Mon statut n'était qu'une couverture pour mieux dissimuler mes vraies intentions. Je ne l'avais donc pas trahie, ce détail de ma personne ne changeait rien de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Dim 30 Sep - 10:47




..........Il m’entraine ailleurs, comme gêné par mon geste. Je prends doucement sa main qu’il a posée sur mon épaule, tandis qu’on avance sans trop savoir où aller. Il annonce qu’il a trop mangé, et j’esquisse un sourire amusé. Jamais content. Tout à l’heure il fallait qu’il mange, et maintenant son bide est trop plein.
..........Je cherche quelque chose à dire mais ne trouve rien à répondre. Et puis, soudain, il s’arrête.

« Elwyna, je suis un espion de Drachma… J’ai pour mission de flinguer certains dirigeants de c’pays… »

..........Attend, il déconne là ? Ça existe vraiment ça, des espions ? Tu te souviens de ce qu'on nous avait dit sur les attaques de Drachma à la frontière nord ? Ils ne reculent plus devant rien pour s'emparer du territoire d'Amestris... Lyl ne ressemble pas à un agent secret, il a plus l’air d’un gamin paumé, si tu veux mon avis. Un peu comme moi. Mais c’est sûrement faux, il faut bien qu’il se débrouille dans la vie, tout le monde ne peut pas se retrouver à la tête d’un bar à hôtesse dans une ville déserte à seulement dix-sept ans. Mais de là à devenir un espion… Son allure de vilain garçon serait une simple couverture ? Moi qui pensais naïvement qu’il était comme moi…
..........Je ne réponds pas tout de suite, trop obnubilée par ma réflexion. Il continue à parler, se place face à moi et plante son regard dans le mien.

« On est bien là. »
..........Il me tire vers lui. Légèrement surprise, je garde une nouvelle fois le silence sans le quitter des yeux. J’essaie de lire dans les siens s’il me ment ou s’il est réellement ce qu’il dit être. Ma vision est trouble, mais après tout, il a l’air sincère, et qui suis-je pour douter de ce qu’il me dit, alors qu’il m’écoute parler de toi depuis plus de deux heures ?
..........Mon regard ne bouge pas tandis que le sien est attiré par des bruits de l’autre côté de la rue comme par un aimant. Sûrement des gens aussi torchés que nous. Pourtant, on fait pas autant de bruit, nous, bordel.
Lyl marmonne qu’il n’aurait peut-être pas du dire ça. C’est seulement maintenant qu’il y pense ? L’alcool délie vraiment les langues, alors… Je souris, et arrive enfin à dire quelque chose.

« T’as pas vraiment la tête de l’emploi. »
..........L’image d’un Lyl en costard-cravate avec des lunettes noires me vient à l’esprit et je pouffe de rire. Il va sûrement penser que je ne le prends pas au sérieux. Je passe mes bras autour de son cou, et ajoute avec un sourire :

« Là t’es pas un espion, t’es seulement Lyl, pas vrai ? »
..........De toute façon je ne vois pas en quoi je pourrais lui servir pour tuer quelqu’un du gouvernement. Il est peut-être vraiment en vacances. Et puis j’arrive pas à imaginer qu’il puisse se servir de moi. C’est peut-être que je suis naïve ? Sûrement oui. Mais pour une fois que je ne passe pas ma soirée toute seule, j’ai pas envie de douter de tout ce que dis la seule personne à m’avoir fait sortir de mon bar pour qu’on s’amuse. Et d’ailleurs, c’est vrai ça, on est là pour s’amuser !

Revenir en haut Aller en bas
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   Lun 1 Oct - 19:14

J'acquiesce, je suis un type pas si différent que les autres quand je mets de côté mon passé et ma vengeance. Je fais un pas en arrière alors qu’elle m’enlace, mon centre de gravité est perturbé. Je l’observe à nouveau, passif. Ca dure quelques secondes, pendant ce temps je réfléchie. En fait je me dis que je n’ai rien d’un type normal, même quand j’arrête de courir. Je pouffe silencieusement, mon sourire est étiré que d’un côté. Mon air enjôleur s’intensifie autant que ma nonchalance, je retire délicatement ses mains sans la quitter du regard.

« hmpf.. t’as raison…on s’en tape. »

Peut être qu’elle m’a pas prit au sérieux, tant mieux. Vu comment on est rabat’ y’a moyen qu’elle ait pris ca comme une divagation. Je fais comme si de rien n’était et je range ce brin de conversation sérieuse pour me reconnecter sur la situation actuelle. Je fais le point rapidement dans ma tête, mais rien ne me vient. Je me remets à marcher. On passe devant les ivrognes qui ont attiré mon intention. J’en profite pour gratter une clope à l’un d’entre eux. Clope + feu. Me voilà comblé, on m’a pas remballé et on complimenté notre couple. Je ne relève même pas, l’information a du mal à se frayer un chemin dans ma tête. Je réagis souvent quelques secondes en retard, un décalage amusant qu’on connait presque tous.
On est toujours paumés et on continue à marcher. Je fume tranquillement.
C’est alors qu’on arrive dans un endroit qui m’est familier…

« Hé…dis-je doucement, c’est ma bagnole ?! »

Non j'suis pas très sûr... Je tape une légère accélération et je me dirige vers le tas de ferraille en question. Je me retourne pour jeter un regard limite intrigué à la demoiselle.
Elle n’est pas fermée.et personne n’y a touché. C’est sacrément paumé ici… De toute façon elle est inutile à qui que ce soit-là. Crevé, je l’ouvre et je n’hésite pas entrer dedans. Je me déplace du côté du volant et je me penche pour observer Elwyna qui se trouve dehors…

« J’vous dépose quelque part ? »

On aurait dit un proxénète… Je me redresse après avoir souri, amusé. Je pose une main sur la boîte de vitesse, l’autre sur le volant, clope au bec. Je sais, je sais… Je suis toujours en rade d’essence. Une idée me vient alors en tête. Je me penche légèrement en avant pour observer à travers le pare-brise. Je vois deux autres voitures en face de la mienne. Tiens…je crois que j’ai trouvé de l’essence…
La belle se décide enfin à entrer alors que je songe à siffler l'essence d'une des bagnoles en face...
Je profite de cet instant pour me reposer, l'alcool ça tue.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: young, wild and free ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

young, wild and free ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» young, wild and free ? juyne & louis
» ? young, wild and free. (finish)
» ++ young. wild. and free. (winnie a. mayfield)
» Candace ▬ Young, Wild & Free.
» young, wild and free.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal alchemist ::  :: Les Rps terminés ou abandonnés-