Partagez | 
 

 Flash back~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 17:20

J’esquissais un léger sourire lorsque le jeune homme ouvrit la porte d’un bar avant de s’effacer pour me laisser pénétrer à l’intérieur, et obtempérais bien vite. Curieuse, je promenais mon regard sur la pièce. Il y avait tout un tas de personnes, diamétralement différentes, on y trouvait vraiment de tout. Néanmoins, l’arrivée de la chimère fut remarquée et plusieurs regards se braquèrent bien vite sur le jeune homme à la chevelure argenté qui néanmoins se déplacer dans se soucier le moins du monde des curieux qui l’observaient sans vergogne. Je lui emboitais le pas alors qu’il traversait la pièce enfumée et chaleureuse pour se diriger dans le fond de cette dernière, pour trouver l’une des rares tables encore libres et équipées d’une banquette. Ce n’était pas le première fois que je voyais e jeune homme dans un bar et systématiquement il cherchait un emplacement similaire, loin du monde, et au confort non négligeable.

A peine l’avais-je rejoins pour m’assoir qu’une jeune femme blonde débarquait, visiblement faisant partie du personnel, et nous questionna sur ce que nous allions boire. Sans trop d’hésitation, je commandais une bouteille d’un alcool que j’avais déjà eu l’occasion de goûter et que j’avais trouvé plutôt agréable à boire, sans même demander l’avis du jeune homme. Mais ce dernier ne protesta pas, j’en déduisis que ça lui convenait aussi. Au pire, il se commanderait son propre verre si d’aventure il n’aimait pas ça, je ne m’inquiétais pas vraiment. La tête négligemment appuyé sur ma main, je l’observais retourner au bar avec les commandes avant que mon regard ne dérive tranquillement sur la pièce. Rien de bien grandiose, mais cela suffisait amplement. Pas question de se retrouver dans un truc trop chic, c’était le meilleur moyen de se faire repérer. Je croisais une ou deux fois le regard de jeune femme qui observait mon voisin avec une attention non contenue et leur adressais un sourire moqueur, légèrement possessive. Je ne me souvenais que trop bien de notre dernière engueulade à Drachma et n’avais pas franchement envie de remettre le couvert même si les choses avaient été mises au point depuis le temps. Les demoiselles finirent par tourner la tête, dépitée, à l’exception d’une qui ne semblait pas prête à lâcher l’affaire, et elle ne lâchait plus la chimère du regard, cherchant visiblement à capter le sien.

Je finis toutefois par en détourner mon attention lorsque la serveuse revint et déposa les verres avant de les remplir et repartie prestement après nous avoir également laissé la bouteille sur la table. M’enfonçant confortablement dans la banquette plutôt moelleuse, je sirotais le verre tranquillement, la tête posée sur le dossier avant de jeter un regard curieux en direction de Lyl en l’entendant soudain parler. J’esquissais un léger sourire face à ses paroles tout en continuant de boire. Ce n’est qu’à la moitié de mon verre que je reposais ce dernier sur la table avant de m’y accouder, songeuse.

"J’imagine qu’il ne voulait pas spécialement aborder son passé avec toi, surtout s'il aimait ta mère. "

Je haussais les épaules, jouant avant mon verre en le faisant tourner sur la tranche de sa base, observant le liquide sans trop y prêter attention pour autant avant de reprendre.

"J’aurais été curieuse de voir à quoi tu ressemblais gamin quand même … – je lui jetais un coup d’œil amusé, sourcil haussé- Le même, en plus innocent !"

Je finis mon verre d’une traite, cessant ainsi de jouer avec avant de me resservir dans la foulée, remplissant également celui de la chimère qu’il n’avait pas encore fini, et repoussais la bouteille en me callant de nouveau dans le fond de la banquette, à quelques centimètres de mon voisin à peine. Les yeux posés sur l’ensemble du lieu, je m’amusais à observer les discussions houleuses, les joueurs qui pariaient en misant une grande partie de leur bien sur un simple jeu de chance. Des tables de poker, d’autres de roulettes, d’autres encore de black jack. Les discussions allaient bon train, les prises de tête aussi à l’évidence ! Je me concentrais plus particulièrement sur deux hommes en train de s’engueuler pour les faveurs d’une demoiselle qui attendait patiemment à côté, l’air d’en avoir magnifiquement rien à foutre de ce qui se tramait pour elle. Elle se contentait parfois d’encourager l’un ou l’autre mais ces derniers tellement partis dans leur délire ne voyaient rien au manège de la charmeuse. De l’autre côté du bar, un semblant de piste de danse avait été dégagé et plusieurs personnes commençaient déjà se trémousser au son de quelques musiques. Mon regard finit par retomber sur la brune incendiaire qui s’approchait de notre table tranquillement avant de s’arrêter à la lisière de cette dernière, un sourire charmeur aux lèvres, elle n’avait d’yeux que pour le jeune homme, ignorant totalement la présence d’une autre personne proche de lui. Sans se démonter le moins du monde, elle se pencha vers lui lentement, dévoilant son décolleté savamment étudié pour n’en dévoiler ni trop ni pas assez et lui demanda d’une voix langoureuse.

"Puis-je vous inviter à une danse ? Rester dans un recoin sombre ne vous sied guère !"

Amusé au fond par le fait de ne pas la voir se démonter, je m’enfonçais plus profondément dans mon siège, un sourire en coin se dessinant doucement sur mes traits, et je me contentais de suivre la scène en buvant tranquillement mon verre, observant non sans une certaine curiosité la réaction du jeune homme. J'affichais un air en retrait, l'air de dire "Débrouille-toi tout seul !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 18:21

La réplique de Pandora lui tirait une moue, perplexe. Pour le coup il n’avait pas de réponse, ni d’hypothèses. Il posait son verre, ce soir-là il attaquait son verre avec modération. Il portait la cigarette à ses lèvres. A aucun moment il n’avait remarqué le regard insistant d’une demoiselle en voisinage. Et si sont regard l’avait croisé il ne s’y était pas attardé. Bien trop modeste pour penser que c’était volontaire de croiser un regard.

-J’aurais été curieuse de voir à quoi tu ressemblais gamin quand même … l’intéressé détournait son regard sur la rouquine, il relevait son sourire qui lui paraissait un brin taquin. Le même, en plus innocent !

C’est dans un soupire contenu qu’il lui répondit après avoir détourné le regard…

-Hmpff… probablement…

Il en n’était pas certain lui-même, il l’ignorait aussi. Ses souvenirs trouvé à Va’Hala lui revinrent en mémoire. Son innocence il avait perdu très tôt, beaucoup trop tôt. Se rendant compte de sa morosité passagère il reportait son regard sur elle et lui sourit à moitié. Cahelyn vidait son verre pendant ce temps et ne se fit pas prier pour s’en servir un autre. Le reptile en était à son premier, et les trois quarts demeuraient… Mais à peine avait-elle fini de remplir son propre verre qu’elle remplissait celui du décoloré. Il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire, amusé. Elle reprenait place dans le fond de la banquette, Lyl se trouvant accoudé devait tourner la tête pour l’apercevoir par-dessus son épaule. Elle avait l’air…dans son monde. Un silence s’installait à leur table et Lyl se permettait de la charrier pour l’éveiller.

-T’endors pas, il pourrait t’arriver des bricoles…

Il lui souriait de son air taquin alors que son expression était très enjôleuse. Il détournait alors la tête pour faire de nouveau face à l’assemblée lorsqu’il vit une jeune femme brune approcher. Il but plusieurs gorgées de son breuvage sans sourciller, sans la quitter du regard. Il pensait qu’elle allait finir par dévier sa trajectoire, il le crut jusqu’au bout…Jusqu’à ce qu’elle prenne appuie sur la table et qu’elle ne penche en lui offrant un panoramique sur son décolleté. Le jeune homme plaçait lentement son menton sur son poing, clope coincée entre son majeur et son indexe. La jeune femme l’invitait à danser, une chose bien peu commune. Pourtant il était resté imperturbable. Il levait son regard de son décolleté avant de ne l’observer de son air enjôleur. Son visage était à quelques centimètres de celui de la brune, un parfum fruité émanait de l’inconnue. Quelques secondes de silence alors qu’il observait, feintant d’y songer. La belle souriait, attendant sa réponse qu’elle pensait très probablement positive en vue de la tête du reptile.

-… Je passe mon tour, il se redressait et pointait du pouce la rouquine engourdie à sa droite. Mais, j’suis sûr qu’elle, elle en serrait toute émoustillée...

La brune s’était renfrognée, quelque peu outrée par l’absence de coopération de notre ami. Faut avouer qu’elle était plaisante mais les femmes quémandeuses étaient en général des mangeuses d’homme. Le décoloré avait bien trop d’amour propre pour s’abandonner à ce genre de romance. La brune remballait son jeu, replaçant convenablement son châle avant de ne tourner les talons et se fondre dans la foule. Le garçon s’enfonçait à son tour dans le siège avant de ne porter son verre à ses lèvres et d’en annexer la moitié. C’était une question de seconde avant que la rouquine ne rétorque. Lui restait nonchalant, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 18:53

En silence, verre au bord des lèvres, j’observais avec une moue intriguée le jeune homme se dépatouiller de la situation en restant la plus discrète possible. Au fond, j’étais vraiment curieuse de savoir ce qu’il comptait faire, d’autant plus que la demoiselle en question faisait partie de ces femmes fatales qu’on ne croisaient que rarement, arborant un visage aux traits durs sans pour autant la rendre trop sévère, et qui plus est, son expression s’en trouvait adoucie par la mine enjôleuse qu’elle arborait afin de séduire mon comparse. Nul doute qu’un homme seul aurait probablement accepté sans la moindre hésitation la proposition de la brune, mais Lyl n’étant pas le commun des mortels, sa réponse tout comme sa réaction m’intriguait au fond. Et pour voir ça, je repoussais la vague de possessivité qui m’assaillait, me poussant à me coller à la chimère pour bien faire comprendre à la demoiselle de passer son chemin. Je réfrénais pourtant ce geste et me contentais de reposais mon verre en croisant les bras, à demi affalée contre le dossier derrière moi en portant finalement mon regard sur le visage impassible de l’argenté. Ce dernier ne semblait même pas avoir réagi face à la demande de la jeune femme qui n’avait toujours pas quitté sa position avantageuse.

Il approcha lentement son visage de la demoiselle avant de refuser sa proposition contre-toute attente. Je fronçais imperceptiblement les sourcils avant de ramener mon verre à mes lèvres et manquais toutefois de m’étouffer lorsqu’il me désigna comme cavalière intéressée. Me redressant vivement, je toussais quelques secondes le temps de reprendre ma respiration avant de jeter un regard noir à l’intéressé pendant que sa prétendante quittait les lieux, un air froid et passablement déçu ayant pris possession de ses traits savamment maquillés. Une fois remise d’aplomb, je frappais la cuisse de la chimère du dos de la main avant de l’observer, sourcils froncés, durant quelques secondes, puis je finis par lever les yeux au ciel en me laissant retomber dans la banquette, l’air faussement blasé, tout en réattaquant mon verre.

"Qu’est-ce qu’il va bien falloir que je fasse pour réussir à te convaincre que les femmes c’est définitivement pas mon truc ?! …"

J’avais pris l’air désespéré en prononçant ces quelques mots, mais je me doutais que je ne serais absolument pas crédible car à peine avais-je fini de parler que j’esquissais un léger sourire en coin, ayant ma propre idée de la preuve que je pourrais lui apporter. Cependant, je la repoussais bien vite et engloutissais mon second verre. Je buvais à un bon rythme ce soir, et ne sentais pas vraiment l’alcool monter, le fait d’avoir l’estomac plein devait sûrement jouer, tout comme le fait d’avoir pris une bouteille d’un alcool relativement doux, du moins au goût. Car le taux d’alcool en restait tout de même plutôt élevé. Je me resservais, mais me contentais par la suite de garder mon verre plein dans les mains, posé sur les genoux tout en observant la chimère. C’est d’un air amusé que je repris.

"Hmm … je devrais vraiment te surveiller, parce qu’à ce rythme, tu vas disparaître avant la fin d’la soirée ! J’pensais pas que tu attirerais autant les regards, je t’aurais caché si j’avais su !"

J’étais surprise de voir à quel point le jeune homme semblait plaire à la gente féminine. Il est vrai qu’il était franchement loin d’être désagréable à regarder, mais la cicatrice qu’il arborait au visage et sa chevelure peu commune lui donnait un air à la fois intriguant et inquiétant, ce qui, du moins d’après ce que j’aurais pu croire, aurait eu tendance à faire fuir les dames plutôt qu’à les attirer. A l’évidence, je me trompais, ce qui au fond, était légèrement frustrant. Je descendais de nouveau une bonne partie mon verre, n’en laissant que la moitié, avant de tourner le regard vers le jeune homme pour la énième fois depuis le début de la soirée.

"J’peux te poser une question ? Si c’est moi qui t’avais invité, t’aurais répondu quoi ? "

Je l’observais avec intensité tout en buvant doucement. Non pas que j’eus la moindre envie de danser, d’ailleurs, je ne savais absolument pas comment on faisait, mais la question m’avait traversé l’esprit après avoir vu la jeune femme se retirer et l’alcool avait fait le reste, soit faire ressortir la plupart des choses qui me passait par la tête. Voilà pourquoi d’ordinaire je m’abstenais de boire, le pouvoir désinhibant de l’alcool était un peu trop puissant sur moi. J’attendis tranquillement que le jeune homme me réponde avant d’enchainer sur autre chose. Ayant fini mon verre une nouvelle fois – ma descente commençait à s’intensifier – je reposais mon verre que j’abandonnais un peu le temps de laisser poser tout ça, je sentais déjà les joues qui commençait à me chauffer doucement, me laissant dans un état plutôt agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 19:53

Le jeune homme étouffait un petit narquois. Pandora s’était renfrognée et laissait penser par cette réaction que l’avait vexé. Il déportait son regard sur l’assemblée, portant également sa cigarette à ses lèvres alors que la jeune femme rétorquait. Si au début il avait des doutes ces derniers s’étaient estompés avec le temps. A présent c’était une plaisanterie de mauvais goût et trop réitérée. Son regard tombait sur la fameuse piste de danse improvisée et il ne put retenir un sourire un tantinet narquois.
Cahelyn reprenait ses aises, s’affalant encore dans le fond du siège. Un confort certain qui s’en trouvait décuplé une fois un bon coup dans le nez. Une attrape nigaude ! Le jeune homme était de ces niais qui se faisaient avoir et qui revenaient quand même. Jusque là il n’avait pas trop souffert…

-Hmm … je devrais vraiment te surveiller, parce qu’à ce rythme, tu vas disparaître avant la fin d’la soirée ! J’pensais pas que tu attirerais autant les regards, je t’aurais caché si j’avais su !

Un sourcil levé, perplexe, Lyl avait tourné la tête du côté de sa compagne. Il fit une moue sceptique et replantait son regard devant lui avant de s’enquiller le reste de son verre. Voilà une réplique qui l’avait…renfrogné. Sa modestie s’en prenait un coup mais son physique en était flatté. C’était probablement son originalité qui attirait les regards et l’alcool faisait le reste. Il ne sut quoi répondre et écrasait sa cigarette dans le cendrier en marbre devant lui. Il replaçait le col de sa veste en tirant sur sa capuche pour l’aplatir. Pandora reprenait la parole.
Il avait eu une appréhension dés sa première question. Sans avoir le temps de répondre, de toute façon il n’aurait pus décliner, la rouquine enchaînait. Il s’était toute fois retenu de lui dire qu’elle avait déjà posé sa question. Lui et son ironie narquoise… La seconde question le fit déchanter. Interloqué il avait reporté une nouvelle fois son regard de jade sur elle. Il remarquait au passage les yeux « rieurs » de la demoiselle et ses joues rougies. Un sourire enjôleur vint illuminer son visage implacable et il portait sa main fraiche sur le front de sa voisine. Sans quitter son sourire amusé voire même enjôleur il lui demandait…

-Cahelyn … ?! Tu es saoule !

Il était étonné car lui ne l’étais pas suffisamment pour ne pas le remarquer. D’habitude c’était lui le premier bourré. Il émit un petit rire taquin alors que de nouveaux cris s’élevaient au niveau d’une table de jeu. Son regard attiré par les bruits d’ivrognes il eut une idée pour meubler la soirée. Il en oubliait l’instant et le nouveau sujet de conversation pour l’envie d’aller faire un Poker.
Le reptile s'emparait du poignet de la jeune femme et lui indiquait de prendre la bouteille au passage alors que lui embarquait les verres. L’attirant dans sa démarche ils traversèrent la pièce et Lyl délaissait sa question, ayant déjà oublié alors que quelques secondes avant il s’apprêtait à répondre.
Sans lâcher la rouquine qui manquait de se faire alpaguer par trois ivrognes, Lyl s’emparait d’une chaise et y prenait place tout en rapprochant celle voisine. Là, il incitait ou plutôt forçait son amie à s’asseoir en tirant sur sa jambe. Il déposait les verres et fixait les attablés de son air enjoué. Un regard de défis, le jeune homme n’avait pas froid aux yeux d’imposer sa présence et celle de son amie à une table d’anciens. Tous le jaugèrent, ceux qui ne le firent pas dévoraient Cahelyn du regard. Le jeune homme sortait quelques billets de son portefeuille et balançait le tout avec négligence sur le tas déjà présent.

-Filez-moi des jetons, on joue comment ?
-On joue t’as p’tite amie, gamin !
-Bwahahaha !
-On joue..kewart sur table !

Des sarcasmes, des rires, des règles, il fallait s’y trouver dans ce brouhaha. Étonnamment, Lyl avait réussi à filtrer les informations et gardait son air nonchalant, imperturbable. Un des types distribuait les cartes, le jeu repartait de zéro. Un Poker, voilà dans quoi il s’était fourré. Pendant que les cartes étaient dispatchées, le garçon se penchait vers la rouquine et remplissait leur verre. Son visage près du sien, il lui demandait à travers les bruits environnants sans vraiment faire attention à la proximité un brin intime…

-Tu joues ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 20:33

Je fronçais les sourcils à sa remarque, presque vexé en fin de compte et relevais la tête pour observer le jeune homme avec une moue boudeuse, le verre en main. Mais au fond, je savais bien qu’il avait raison, j’avais bu rapidement et pas en petite quantité, il n’était pas étonnant que je commence déjà à en voir les effets déjà surgir. La main fraiche de la chimère encore sur mon front, je secouais la tête pour l’en dégager avant de fixer son sourire enjôleur qui pour le coup n’eut pour seul effet que d’augmenter la rougeur de mes joues avant de répondre de manière évidente.

"Hmph … bien sûr que non !" – je me tus quelques secondes avant de reprendre en détournant le regard sur le côté – "Bon, j’suis peut-être un peu joyeuse, d'accord … "

Ce qui ne m’empêcha pourtant pas de reporter le verre à mes lèvres dans les secondes qui suivirent. Reposant mon bien déjà vidé, j’en étais au quatrième et je commençais à le sentir en plongeant dans un cocon de chaleur et de confort, je sentis mon poignet happé par les doigts froids de la chimère ce qui m’incita à lever le regard vers lui. Debout, nos deux verres dans sa main libre, il me tirait vers lui en m’indiquant la bouteille du menton. Sans trop réfléchir, je m’emparais de cette dernière avant de m’extirper difficilement de la banquette pour le suivre. Si je cru d’abord qu’il tenait à rejoindre quelqu’un voir même à déjà quitter les lieux, je compris bien vite que je me fourvoyais en le voyant se diriger vers une table de jeu, déjà utilisé par quatre autres hommes visiblement en pleine conversation. Sans gêne, l’argenté piqua une chaise et se posa dessus en relâchant sur la table les verres qui s’entrechoquèrent. Indécise, je scrutais la table ainsi que les regards surpris et méfiants des quatre acolytes avant de me retrouver les fesses posées sur la chaise grâce à mon voisin qui m’avait perdre l’équilibre en tirant sur ma jambe droite.

"Euuuh Lyl … "

Je n’eus pas le temps d’en placer une que déjà il commençait à bavasser avec les larrons qui lui faisaient face, avide de jouer à l’évidence. Je poussais un léger soupir amusé devant l’air enjoué qu’il arborait et déposais la bouteille sur la table. Je lançais un regard peu amène à celui qui me désigna comme gain avant de me laisser tomber contre le dossier de la chaise en gardant le silence, les jambes tendues et croisées sous la table, je reprenais déjà mes aises. Ma foi, je n’étais pas franchement gênée, je m’amusais en réalité, à voir les quatre débattre sur le fait de garder un « gamin » dans le cercle de jeu, ou bien à observer la chimère en train de galérer à saisir des bribes de phrases dans le bordel qui régnait entre les quatre complices. Je tournais imperceptiblement la tête vers mon ami lorsqu’il me questionna avant de me mettre à rire légèrement, lui lançant un regard à demi moqueur.

"Hmph … Tu tiens à ton fric ? Alors vaut mieux pas ! …. Je sais pas jouer en fait."

Je m’appropriais un verre qu’il venait de remplir sans pour autant avoir vérifié si c’était bien le mien et recommençais à me l’enquiller après avoir déposé un baiser sur sa joue fraiche à la manière des demoiselles encourageant leur poulain favori durant les longues parties à enjeu. La partie pouvait débuter.

Même si j’avais un petit coup dans le nez, c’était certain, je me rendais toutefois compte du manège de deux des compagnons de jeu de mon acolyte qui passait le plus clair de leur temps à me jeter des regards en coin lorsqu’ils n’observaient pas leur carte. Certes, je ne savais absolument pas jouer au poker, toutefois, j’en connaissais légèrement le principe, et si ma mémoire ne me faisait pas encore défaut, l’une des principales qualités à avoir c’était la concentration. A défaut de ne pouvoir jouer, je me sentais tout de même l’esprit joueur, aussi je décidais d’aider mon camarade à ma manière. Après avoir fini un nouveau verre – j’avais arrêté de compter, la seule chose que je suivais désormais c’était le niveau de la bouteille – je m’étirais longuement avant d’en profiter pour retirer mon pull au passage, me retrouvant en débardeur et dotée d’un léger décolleté, mais à l’évidence suffisamment visible pour que le regard des joueurs ne se perdent bien vite dessus. Qui plus est, je crevais de chaud à force de boire, me découvrir ne pourrait me faire que du bien. J’avisais le paquet de clopes dépassant de la poche du sweat de mon voisin et m’en emparais pour m’en griller une avant de le remettre à sa place avant de m’accouder à la table, croisant les bras sur cette dernière en m’appuyant légèrement dessus, relâchant un nuage de fumée dans l’air déjà brumeux de la pièce. Par curiosité toutefois, je me penchais vers la chimère pour observer son jeu au moment où il soulevait les cartes, puis observais avec curiosité celles disposées au centre de la table. Mais je ne vis rien qui me semblait être bon ou mauvais signe pour lui, même si lui semblait sûr de lui et arborait un visage confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 21:12

-Hmph … Tu tiens à ton fric ? Alors vaut mieux pas ! …. Je sais pas jouer en fait.

Il s’était redressé, un sourire aux lèvres. Il n’en était que plus amusé. Les jeux de cartes il n’en faisait qu’accompagné d’une bouteille. Ca lui était revenu après s’y être remit en compagnie de Reï et d’autres bougres de confiance. Il but quelques gorgées de son breuvage alors que Cahelyn se permettait un geste des plus familiers à son égard. Il lui avait jeté un bref regard en biais, surpris sans pour autant stopper sa descente. Très vite il se concentrait sur le jeu une fois les cartes attribuées. Il déposait son verre sur la table et passait sa langue sur ses lèvres alcoolisées avant de proposer à la jeune femme en prenant connaissance de son jeu..

-Joue avec moi.

Le garçon était un brin éméché, rien de comparable à sa voisine et encore moins aux quatre types en face. Il n’était pas un bon joueur de Poker, seulement un bon bluffeur. Lorsqu’il entourloupait ses adversaires il plongeait son regard reptilien dans celui de sa proie et gardait sa nonchalance infaillible. La triche lui venant pas encore à l’esprit.

Au bout de quinze minutes l’animation était repartie de plus belle. Plus excités que précédemment ils parlaient forts et ne cessaient de déblatérer toutes sortes de conneries plus ou moins salaces ou non. Lyl avait oublié son verre et s’était donné à fond dans ses magouilles. Ses jetons s’étaient multipliés depuis le début… Il comptait bien remporter le paquet de fric modeste qui gisait sur la table. Avec le bordel qu’ils fournissaient depuis quelques minute, plusieurs personnes avaient prit place autour de la table, certains attablé, d’autre debout. Lyl rencontrait de nouveau le visage de la brune alléchante, seulement il l’avait déjà zappé. Seul son décolleté le fit tilter et il eut comme une impression de déjà vu. Irrécupérable… Il lui arrivait de se pencher du côté de la rouquine pour prendre conseil même si celle-ci ne l’aidait pas toujours. La première qu’il le fit il tombait nez à nez avec son décolleté et avait failli perdre la mise… Depuis il avait ôté sa veste et s’était remit dans le bain… Clope fumante au bec.

Bientôt la tension n’allait pas tarder à monter, Lyl ne faisait que bluffer et en entourlouper ses adversaires. La partie devenait longue et c’était toujours la première…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 21:57

Plus le temps passait, moins je comprenais le principe de ce jeu. La chimère ne semblait pas avoir de main extraordinaire, du moins c’est ce que j’avais cru comprendre en voyant l’air dépité des quatre lascars à chaque fois que leur adversaire dévoilait son jeu une fois qu’il s’était tous couchés devant lui, et pourtant, il semblait mener le jeu sans trop de difficulté. De temps à autre, je me penchais vers lui, soudainement saisie d’une idée lumineuse qui en réalité ne l’était pas, et lui indiquait tel ou telle truc avant de me reculer pour piocher dans un des verres qui nous faisaient face, je ne discernais plus franchement le sien du mien à ce stade, ils étaient trop proches. Jouer en duo au poker n’était probablement pas franchement autorisé mais étrangement, aucun des quatre adversaires que la chimère affrontait ne semblaient prêt à lui faire remarquer ce léger détail.

Au fur et à mesure que mon acolyte jouait, moi je vidais la bouteille que nous avions ramené, ce dernier n’y touchant plus du tout, trop concentré sur sa nouvelle activité. J’étais moi-même tellement partie que je ne faisais pas attention et en était venu à me resservir mécaniquement. Toutefois lorsqu’au bout d’un moment je n’eus que le tintement du verre contre le verre comme seul bruit, je tournais enfin la tête pour m’apercevoir que la bouteille avait été vidée. C’est avec un léger rire que je repoussais cette dernière avant d’interpeller la serveuse pour lui demander un verre, de préférence un cocktail plutôt imposant. Lorsque ce dernier arriva, la partie prenait une tournure plus délicate. Bien que je ne comprenne pas franchement pourquoi ni comment, le jeune homme semblait avoir perdu sa faculté à gagner avec rien, et peu à peu, tout ce qu’il avait pu amasser depuis le début commençait à repartir dans les caisses d’en face. Les yeux fixés sur la table, je descendais mon verre coloré comme si c’était du petit lait, la gorge désormais trop anesthésié pour ressentir la brûlure de l’alcool.

Tout à coup, la chimère sembla changer de méthode, bien que concrètement, je ne saisissais pas exactement ce qu’il avait fait, mais une nouvelle fois, la donne se modifia et il se remit à gagner, visiblement avec facilité cette fois. Seulement, cela ne dura guère longtemps. Au bout de dix minutes à peine, alors que la chimère tendait la main vers le centre de la table pour saisir ses gains une fois de plus, l’un des lascars lui attrapa le bras et retourna ce dernier sur la table menaçant presque de lui tordre avant de beugler comme quoi il l’avait surpris en train de tricher. Les trois autres se levèrent de concert alors que le monde qui s’était acculé autour de la table s’écartait d’un bond. Le verre au bord des lèvres, j’avais beau être bien atteinte désormais, je compris pourtant la situation en sentant une tension palpable envahir l’air. Lyl avait perdu son air nonchalant pour affiché un sourire moqueur alors que les trois qui ne le tenait pas commencer déjà à remonter leur manche, visiblement partis pour lui donner une correction. Je haussais un sourcil, essayant d’affiner ma vue qui se troublait légèrement par moment, et reposais délicatement mon verre sur la table avant de poser un pied contre la bordure de cette dernière, l’air nonchalante. Table que j’envoyais valser à l’aide de ce même pied dans la seconde qui suivit, le faisant atterrir sur trois des joueurs qui ne l’avait pas vu venir, alors que le quatrième avait lâcher le bras de mon ami pour lui coller une droite qu’il ne put éviter totalement éviter. Sans perdre trop de temps et avec une vivacité remarquable en rapport aux grammes d’alcool que je devais me trainer, je saisissais le poignet du jeune homme pour le tirer hors de la mêlée qui était déjà en train de se former entre les joueurs et le reste du peuple présent dans le bar et me dirigeais vers la sortie en slalomant habillement entre les gens qui se ruaient dans la baston sans réfléchir. Je croisais la brune qui nous observait filer l’air outrée avant d’interpellé un des joueurs qui s’acharnait sur un pauvre malheureux pour lui indiquer notre fuite. Quelle garce ! Ce dernier releva la tête et beugla quelque chose que je ne compris pas avant d’essayer de nous rejoindre.

Une fois parvenue à l’air libre, je ne lâchais pas le bras du jeune homme pour autant et me dépêchais de mettre le plus de distance possible entre nous et le bar, cherchant au passage le chemin qui nous ramènerait à l’hôtel même si je ne faisais que me perdre vu mon état d’ébriété avancé. Finalement, je m’arrêtais pour m’appuyer contre un mur avant de lever les yeux vers le jeune homme qui semblait un peu à l’ouest, et je ne pus m’empêchais d’éclater de rire. Ce n’était pas la première fois que ce genre de phénomène arrivait en sa compagnie, je commençais sérieusement à croire qu’il ne pouvait pas aller quelque part sans finir par se mettre des gens à dos, même si là je devais bien reconnaitre que je m’amusais pas mal. J’attendis que mon fou rire se calme avant de tendre une poignée de billets à la chimère. Dans la mêlée, il m’avait suffi de tendre la main pour m’emparer d’une partie du butin. J’ignorais si cela couvrirait ce qu’il y avait investit, mais peu importe, c’était toujours ça de gagné. Une fois les mains libres, je finis par me redresser et observais les lieux avec un sérieux qui en aurait fait rire plus d’un, digne d’une bourrée en fait et posais les mains sur mes hanches, sourcils froncés.

"Bon maintenant, elle est où la piaule ?"

Je me tournais vers l’argenté comme s’il connaissait la réponse à mon interrogation, ce qui me semblait d’ailleurs être une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 11 Nov - 23:29

Son stratagème élucider, le bluffe ne fonctionnait plus. La chance tournait dans les bras d’un autre et délaissait notre chimère dans sa merde. Le tas de fric augmentait alors que la partie s’éternisait. Lyl était un peu plus éméché mais pas assez pour être insouciant. C’est alors qu’un des types le saisissait par le col de son t-shirt avant de le menacer de lui refaire le portrait. Le jeune homme avait rit face à la situation. Question d’habitude. Il restait nonchalant alors qu’il sentit le pied de Pandora frôlait sa jambe. Il haussait un sourcil et vit la table se renverser. Le type lâchait prise en se trouvant repoussé par l’objet imposant en bois. Entraîné par l’auteur de la table parterre, Lyl eut tout juste le temps d’attraper sa veste.
Sans broncher il suivait la rouquine.

Dehors ils couraient encore sur une bonne centaine de mètres en empruntant une ruelle plus loin. Cahelyn riait à en perdre haleine et son fou rire était communiqué au garçon. Leur route prit fin quelques minutes plus tard. Ils s’arrêtèrent et la rouquine fit face à notre chimère. Elle souriait, Lyl l’observait et fut surpris lorsqu’elle agitait une poignée de biftons devant elle. Il se remit à rire face à l’écart de comportement de la jeune femme. Elle avait preuve d’un certain toupet digne du garçon. A croire qu’il déteignait sur elle.

-Bon maintenant, elle est où la piaule ?

Lyl prenait seulement maintenant connaissances des lieux. Il jetait un regard tout autour de lui. L’épicerie où il s’était rendu en fin d’après midi se trouvait plus loin sur dix mètres. Ce repère lui permit de reconnaître l’endroit. Il tournait la tête vers la rue sur la droite, là où se trouvait le porche et donc à quelques mètres sa voiture. Pandora semblait dans la lune, par conséquent il s’était brièvement saisi de son poignet pour lui indiquer le chemin du retour. Ils se dirigèrent vers le porche, Lyl posait sa veste sur son épaule pour libérer ses mains. Il plongeait une de ses mains dans ses poches alors que l’autre tâtait sa lèvre inférieure. Dans le feu de l’action il avait mangé une toute petite droite. Le saignement de sa lèvre avait à peine reprit. C’est d’un revers de mai qu’il faisait disparaître l’hémoglobine. Un brin surpris il annonçait avec une pointe d’ironie…

-‘Tain..je m’en suis quand même mangé une…

Une fois le porche passé ils arrivèrent aux abords de la place principale. L’indexe du garçon avait glissé tout le long de la carrosserie de sa voiture. C’est l’indexe poussiéreux qu’il en sortit alors qu’il sifflait, nonchalamment. Il s’interrompit pour demander e ayant à l’esprit leur première cuite partagée…

-J’espère que t’as les clefs cette fois-ci…

Il lui jetait un regard, la tête légèrement penchée, un demi-sourire au bord des lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 12 Nov - 8:21

Les sourcils légèrement froncés, je tentais vainement de me repérer dans ce bordel de noms, de rues, de lampadaires, mais rien à faire, pas moyen de me retracer le chemin tant mon esprit semblait à l’ouest. Je revoyais bien l’hôtel, mais en fin de compte, c’est à peu près tout ce que je voyais. Ce n’est qu’en sentant ma main happée que je revins un minimum à la réalité et je tournais la tête, surprise, vers l’auteur de ce geste. Ce dernier avait lâché ma main aussi rapidement qu’il l’avait saisi et se diriger maintenant vers … tout droit. Je haussais les épaules avant de planquer mes mains dans les poches et le suivi, jetant des coups d’œil intéressés un peu partout autour de moi. Sa voix grave résonna, visiblement mécontent, alors qu’il semblait tout juste constater les dégâts que lui avait infligés le joueur de poker énervé. J’esquissais un sourire amusé et m’apprêtais à l’arrêter lorsqu’il accéléra imperceptiblement pour rejoindre un véhicule garé non loin. Caressant amoureusement cette dernière, il finit toutefois par se tourner de nouveau pour me demander si j’avais mes clefs. Je ne répondis pas immédiatement, le regard braqué sur la lèvre blessée de la chimère et m’approchais de lui doucement, extirpant une main de ma poche pour examiner la chose. Les vieux réflexes ont la vie dure, même lorsqu’on a l’esprit un peu embrumé. Seulement, là je n’avais rien sur moi qui soit utile pour soigner le jeune homme. Alors bêtement je repensais à la manière dont ma mère soignait mes coupures quand j’étais gamine. Me haussant sur la pointe des pieds, je posais mes lèvres avec une extrême douceur sur celle fendue de la chimère durant quelques secondes avant de me reculer avec un léger sourire.

"Ca devrait aller mieux …"

Reprenant le cours de la conversation comme si rien ne venait de se passer, je me mis alors à réfléchir à la question qu’il m’avait posé et commençait à fouiller mes poches une par une. Ce qui fut vite fait étant donné qu’il n’y en avait que deux au final, et le résultat fut des plus décevants. Hormis le fric que j’avais fauché en partant, un paquet de mouchoir, un briquet qui sortait de je ne sais trop où, ces dernières étaient vides. Pas de clefs. Après avoir retourné les coutures à l’extérieur, je fourrais de nouveau le tout à l’intérieur avant de lever les yeux vers la chimère, un petit sourire désolé au bord des lèvres.

"Ahem … Je crois que … Non. Tu les aurais pas des fois ?"

Quitte à tout vérifier hein … Attendant qu’il me réponde, mon regard se perdit dans ses orbes verts pâles et j’eus bien envie de recommencer mon geste tout à coup, toutefois avec une autre idée bien moins chaste derrière l’esprit. Je me rendis compte que ce dernier couplé à l’alcool n’avait fait que décupler l’attirance que j’avais pu ressentir pour le jeune homme depuis le début de la soirée. Qui était pourtant là depuis bien plus longtemps déjà. Mais à l’évidence, ça n’était pas du tout le moment, et je modifiais la trajectoire du geste que j’avais amorcé pour m’emparer du poignet de la chimère pour reprendre la marche un tantinet chancelante, désireuse de retourner à l’hôtel. Les clefs, on verrait bien en chemin. Avec l’aide de la grande place, je me repérais désormais bien plus simplement et le trajet s’était fait relativement vite dans mon esprit flou. Moi qui m’attendais toutefois à trouver les lieux vides de vie, il n’en était rien et de nombreuses personnes se promenaient sur la place, seules, en groupe, peu importait à l’évidence. Des gloussements répétés me firent tourner la tête au bout d’un moment alors que nous avancions et je repérais sans trop de mal une cohorte de cinq jeunes femmes qui visiblement avaient remarquées la chimère et semblaient bien tentées de venir le quérir si j’en croyais le mouvement qu’amorçait une blonde sulfureuse dans notre direction. Je haussais un sourcil, alors qu’un élan de possessivité m’envahissait avant de jeter un regard vers l’intéressé. Ce dernier semblait totalement à l’ouest et n’avait visiblement rien remarqué du manège des demoiselles. Sans gêne, je passais mon bras autour de ses hanches pour me coller contre lui avant d’accélérer le pas en direction de l’hôtel. Je m’abstenais de lever les yeux pour voir sa tête, car j’étais sûre de n’y croiser que l’incompréhension ou l’amusement.

Parvenus devant le grand bâtiment, les demoiselles avaient abandonnées leur « chasse » dont mon ami avait été la principale cible, et après m’être retournée pour m’en assurer, je le relâchais enfin avant de poser un regard las sur l’hôtel. La réception était close à l’évidence, pas moyen de passer par le chemin ordinaire pour rejoindre la chambre. Je m’adossais au mur et levais un regard triste vers la chimère, l’alcool ayant la désagréable et fâcheuse manie d’amplifier la moindre émotion que je pouvais ressentir. Lui ne semblait visiblement pas plus inquiet que cela, arborant son air habituellement nonchalant, et je haussais un sourcil face à cette constatation que je jugeais curieuse avant de lui demander.

"T’as une idée pour aller au lit … 'fin pour remonter là-haut j’veux dire ?"

Au fond, si j’voulais rentrer c’était aussi pour aller au lit, ma phrase n’était pas totalement fausse, simplement pas claire. Une fois de plus en peu de temps, je me perdais dans le regard de jade de mon ami, détaillant ses traits sans la moindre gêne, un léger sourire enjôleur aux lèvres que j’arborais sans m’en rendre véritablement compte. Je ne le lâchais pas du regard durant tout le temps où il sembla réfléchir, ignorant même le vent qui semblait se lever à mesure que la nuit avançait. Dans tous les cas, je n’avais pas froid, les grammes que j’avais encore dans le sang assuraient sans peine le réchauffage, du moins c’est ce que je ressentais, donc je ne me posais même pas la question. J’en oubliais même mon interrogation au final, visiblement charmée par la personne qui me faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 12 Nov - 19:08

Pandora prenait de l’avance alors que le garçon restait en plan derrière. Il la suivait du regard, interpellé par ce qu’elle venait de faire. L’incompréhension totale. Il ne comprenait ni son geste ni le sens de sa phrase. Il y avait pourtant un lien entre les deux mais l’absence de souvenir d’une mère attentionnée lui faisait défaut. Le garçon ignorait tout simplement et avec une pointe de scepticisme comment traduire la chose. Alors qu’elle se trouvait à quelques mètres devant il finit par reprendre ses esprits et lui emboitait prestement le pas. La rouquine n’avait ni remarquer son absence ni buter sur son geste. Cette fois ca lui paraissait plus que clair et logique ; elle était ivre. Un comportement d'autant plus étrange du fait qu'elle ait aussi vite tourné les talons.

Arrêtée à quelques pas de la statue, la jeune femme fouillait ses poches. Le garçon roulait les yeux au ciel en constatant que ses fouilles ne donnaient rien. Pourtant ce n’était pas faute d’avoir fouiller. Il fit une moue accompagnée d’un sourire amusé. Le garçon fut alors contraint de fouiller à son tour dans ses poches. Explorant d’abord celles de son jean il fouillait ensuite dans celles de sa veste lorsqu’il fut remit en route involontairement. Le traînant derrière elle, le jeune homme replaçait sa veste sur son épaule et suivait. Un brin distrait il avait posé son bras autour des épaules de la rouquine lorsque celle-ci s’était de nouveau permis de le toucher. Pensant qu’elle venait quérir de l’aide pour marcher il n’avait pus décliner. La belle accélérait alors que notre chimère prenait enfin connaissance de l’animation des environs. Son regard un peu échancré par l’alcool il observait un groupe de femme à quelques mètres plus loin. Il répondit à un salut malgré son air interrogateur.

Chemin faisant le décoloré extirpait une cigarette de son paquet bientôt sec. La rouquine s’était détachée, Lyl baillait bruyamment avant de ne reporter sa cigarette à ses lèvres. Ils arrivaient devant la façade de l’hôtel et ils n’avaient finalement pas dressé de plans pour rentrer.

-T’as une idée pour aller au lit … 'fin pour remonter là-haut j’veux dire ?

Il détournait son regard de celui de Cahelyn et observait l’immeuble en tirant sur sa clope. Quelques secondes plus tard il se tournait face à l’hôtel et répondit…

-Pas bien sorcier…

Quoi que la première fois ca avait été très ardu… Il y avait un seul étage à grimper, la façade était sèche et il y avait bon nombre de prise. Lyl pointait du menton le balcon à environs deux mètres au dessus de sa tête.

-Bon…

Il reculait pour chercher le balcon de la rouquine. Il hésitait entre deux alors qu’entièrement lucide il n’aurait pas hésité une seconde. Les yeux plissés, une moue perplexe il finit par pointer du doigt le balcon. En le désignant il tirait une taffe sur sa clope alors qu’il jetait un regard à Pandora. Celle-ci le fixait, il s’arrêtait, perplexe. Il avait brièvement froncé les sourcils en voyant l’absence de réaction de la jeune femme. L’avait-elle au moins écouté ? Il esquissait un sourire.

-Hmpff… Viens par-là.

D’un mouvement de tête il l’incitait à le suivre. Ils se déplacèrent de quelques mètres pour se trouver en dessous du balcon de la jeune femme. Atteindre ce dernier était aisé mais il n’était pas dit que la porte-fenêtre céderait aussi facilement que celle simple à côté… Il jetait un regard autour d’eux, comme la première fois pour s’enquérir de l’animation. Histoire de ne pas être surpris. Il relâchait un nuage de nicotine et lui intimait de son air nonchalant…

-Après-toi…

Un sourire narquois en coin, il réprimandait un rire en l’observant, camouflant celui-ci en portant sa cigarette à ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 12 Nov - 19:43

Suivant le mouvement à l’incitation du jeune homme, je relevais la tête vers le balcon qu’il m’indiquait avant de froncer légèrement les sourcils, perplexe, lorsque mon regard redescendit peu à peu en s’arrêtant sur les prises que pouvait offrir le mur. Avant de finalement jeter un regard sceptique à la chimère qui visiblement contenait un rire en m’observant. Je me rengorgeais immédiatement avant de prendre une inspiration en me détournant et de commencer l’ascension du mur doucement. Touuuuuut doucement. Mon équilibre restait tout de même des plus précaires, et je m’arrêtais très régulièrement pour regarder en bas histoire de m’assurer que personne n’observait. Plus d’une fois, ma main glissa sur une prise et je manquais de tomber, me rattrapant généralement in extremis à la saillie la plus proche. C’est avec difficulté que je parvins finalement à attendre le balcon, sur la rambarde duquel je me hissais non sans mal avant de perdre l’équilibre une fois de plus et je roulais sur la plateforme, allant droit percuter la porte fenêtre de mon dos. Dans un gémissement douloureux, je frottais ma nuque, les fesses au sol, et restais un certain temps assise le temps de récupérer de mon escalade. J’avais l’impression d’avoir un pivert à l’arrière de la tête avec la douleur qui semblait cogner indéfiniment.

"Saleté d’porte … "

De frustration qu’elle ne se soit pas ouverte sous le coup et qui plus est celle de m’être tout de même à moitié assommée dessus, je filais un coup de poing rageur en plein vitre, fissurant cette dernière car je ne faisais pas franchement attention à ma force, négligeant cette dernière pourtant plus importante que celle d’une jeune femme lambda. Clignant des yeux face à la ligne nette qui parcourait désormais la fenêtre, je lâchais un profond soupir avant de me relever doucement pour me diriger vers la rambarde et passer mon buste par-dessus pour apercevoir la chimère toujours en bas. Je me penchais en avant et lui tendis le bras en lui faisant signe de me rejoindre de la main avant de lâcher suffisamment fort pour qu’il m’entende – et pour réveiller le voisinage au passage.

"Tu peux v’nir, y’a personne !"

Je me penchais dangereusement vers le vide pour tenter de saisir la main du jeune homme qui commençait sa grimpette, histoire de l’aider à grimper, mais ce dernier me rembarra plusieurs fois, me renvoyant un sourire railleur pour toute réponse aussi je laissais tomber et me contentais de croiser les bras sur la rambarde, le menton sagement posé dessus, je ne quittais pas des yeux, promenant juste quelques fois mon regard sur le reste de la place qui, de ce côté, était relativement vide de monde. Tant mieux quelque part. Je fronçais toutefois les sourcils lorsqu’il dévia sa trajectoire, se dirigeant non plus vers le balcon mais vers une fenêtre plus simple, à un mètre sur me droite. Je me redressais et le suivis jusqu’à parvenir à l’autre bout du balcon avant de froncer légèrement les sourcils.

"Qu’est-ce que tu fais ? "

Je me souvenais vaguement qu’il était entré par cette fenêtre, et compris rapidement qu’il avait l’intention de remettre ça visiblement. Pour moi le plus simple était encore de venir sur le balcon pour récupérer un minimum de stabilité, mais visiblement, il avait une autre idée en tête aussi je le laissais faire en m’asseyant sur la rambarde, les jambes dans le vide. La tête penchée sur le côté, j’avais encore un équilibre acceptable une fois assise malgré tous les verres enquillés. Je battais des jambes tranquillement, souriant de manière amusé en le voyant atteindre la fenêtre après bien des efforts.

"Fait attention quand même …"

Il n'était plus vraiment temps de lui dire ça à l'évidence, son ascension venait de prendre fin alors qu'il se maintenait à la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 12 Nov - 20:34

-Saleté d’porte …

Le jeune homme haussait les sourcils, amusé. Contrairement à la rouquine il n’avait pas bougé. Pour plus de sécurité il préférait rester en bas pour rattraper le coup, en l’occurrence la demoiselle. C’est d’un air moqueur qu’il l’avait observé faire tout le long. Une femme saoule n’avait rien de gracieux… Il tirait une dernière bouffée sur sa cigarette avant d’entreprendre de la rejoindre. Seulement la miss n’avait plus rien du « Black-Cat »… Beuglant fort au point d’attirer l’attention sur eux elle l’invitait à grimper. Bien évidemment qu’il allait le faire… Son expression traduisait la lassitude mais au fond c’était l’amusement qu’il ressentait. C’était seulement d’apparence, comme toujours en fait. Le reptile jetait du bout des doigts son mégot avant d’enfiler sa veste. Une fois paré il sautait à peine et en une fois pour agripper le balcon. La jeune femme s’y étant, elle, reprit à plusieurs fois. Amusant. Par la simple force de ses bras Lyl se hissait comme pour faire des tractions. Là il attrapait la corniche un quelques centimètres et déviait sa trajectoire. C’était vers la fenêtre qu’il se dirigeait, celle qu’il avait forcé la nuit précédente. Celle qui lui avait valu la fente sur ses lèvres..Bon c’était aussi sa faute, mais bon… L’humain a toujours besoin d’un bouc émissaire.

Pandora lui suggérait de faire attention alors qu’elle-même avait cette fâcheuse manie de se pencher. La conception du danger étant troublée et amoindrie lorsqu’on est perché... Non, pas de jeu de mot. Le jeune homme recommençait la même manœuvre que la veille sauf que cette fois-ci ce fut plus simple vu que la pierre était sèche. Il réitérait sa technique de larron alors qu’il ordonnait à Pandora…

-Descends d’là !

Il l’avait dit de manière lasse en voyant qu’elle prenait des risques pour rien. Une chance que la distance qui les séparait du sol fut minime… La fenêtre s’ouvrit alors qu’il la regardait. Le plus simple étant d’entrer pour ensuite l’aiguiller, le décoloré ne s’était pas fait prier. Pas de perte de temps inutile on risquerait de les surprendre. Qui sait, un de ses précédents adversaires pour rôder en quête de son foyer…

Une fois à l’intérieur il se penchait, une main agrippée au mur à l’intérieure, l’autre à l’intention de Cahelyn. Il l’invitait à traverser en se plaquant à la corniche pour progresser. C’était le plus simple, le plus pratique aussi. La rouquine se saisissait de son avant bras, Lyl agrippait également le sien. Ainsi elle traversait, jetant tantôt un regard au garçon, un regard en bas. Une absence de vertige qui leur facilitait la tâche. Pandora mit moins d’une minute pour traverser et atteindre notre ami. Les deux mains sur ses hanches il l’a soulevait pour lui faciliter la manouvre. Et pour se dépêcher…
Il rapatriait la rouquine à l’intérieur, délaissant la fenêtre ouverte. Feintant d’avoir accompli une tâche périlleuse il se mit à soupirer. De l’ironie, encore. C’était plutôt la surveillance de la demoiselle qui était ardu…Faut avouer qu’elle était bien éméchée. Un sourire enjôleur au bord des lèvres il la lâchait et replaçait lentement sa veste sans pour autant la quitter.

-Quel bordel…Il plantait sur elle un regard un tantinet canaille. Tu peux dire adieux à tes vacances maintenant…

Il plongeait ses mains dans les poches de sa veste pour s’enquérir que tout y était. Son regard déviait sur la table où traînaient ses travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 12 Nov - 21:13

"Ouais ouais …"

J’avais répondu d’une voix railleuse, limite insolente, à l’ordre du garçon. Même complètement faite, je ne supportais toujours pas que l’on me donne des ordres à l’évidence ! Et par pure provocation à son attention, je ne bougeais pas d’un pouce, me contentant de remuer doucement les jambes dans le vide, les deux mains posées sur la rambarde sans la moindre crainte de tomber. En fait, j’étais tout simplement bien ici, pourquoi aurais-je bougé ? C’était idiot … Un sourire enfantin aux lèvres, je le suivais des yeux alors qu’il gagnait la fenêtre proche et ouvrait cette dernière avec une facilité déconcertante avant de grimper à l’intérieur de la chambre. Mais alors que je pensais qu’il ferait le tour une fois dedans pour aller ouvrir la porte fenêtre, ce dernier se pencha à l’extérieur et tendit un bras dans ma direction en m’incitant à m’en saisir. Les sourcils froncés en signe d’incompréhension, je finis par hausser les épaules et d’un mouvement de reins, me laissais descendre sur la tranche du balcon, contre la corniche tout en me retenant toujours à l’aide de mes bras tendus. Penchée au-dessus du vide, j’eus toutefois un instant d’hésitation durant lequel j’imaginais brièvement la possibilité de tomber. Mais en relevant le regard vers la chimère, j’esquissais un sourire avant de lancer mon bras pour me saisir de son bras tendu, agrippant le sien au passage.

Le passage fut relativement simple, j’avançais à petits pas précis que l’excroissance qui reliait le balcon à la fenêtre adjacente avant de me retrouver face au jeune homme, séparé simplement par un pan de mur. Sans la moindre gêne apparente, et alors que je m’apprêtais à devoir enjambée la fenêtre, ce dernier m’attrapa soudainement par les hanches, me soulevant sans le moindre effort pour ma rapatrier à l’intérieur de la pièce en lâchant un profond soupir de délivrance visiblement. Surprise, je me retins à son haut lorsque mes pieds touchèrent de nouveau le sol pour ne pas tomber, relativement proche du jeune homme, et relevais un regard curieux sur son visage pour croiser son éternel sourire enjôleur. Ses mains quittèrent mes hanches pour aller replacer sa veste convenablement et c’est d’un ton railleur qu’il reprit la parole. Je fronçais à nouveau les sourcils, perplexe.

"Pourquoi ça ?"

Je n’arrivais pas vraiment à faire le lien entre des vacances et la mission périlleuse qu’avait été le fait de rejoindre la chambre sans l’aide des clefs et avec plusieurs grammes dans le sang. Mais alors qu’il détournait le regard, je l’observais toujours, relativement proche de lui avant d’esquisser un léger sourire … un sourire qui en disait long sur mon état d’esprit. Déjà envolée la question sur les vacances, je sentais l’intérêt croissant que j’avais pour le jeune homme revenir au grand galop, et cette fois je n’avais pas la moindre envie de la combattre mais plutôt d’y céder sans tarder. Je fis un pas en direction de la chimère et levais la main pour poser mes doigts sur sa joue, avant de descendre lentement le long de sa gorge, pour finir sur son torse, non sans le dévorer des yeux. Une envie lointaine qui revenait à la charge ce soir, passant les barrières de la méfiance et de la crainte, probablement enhardie par l’alcool. Lorsque je croisais à nouveau son regard, j’esquissais un sourire enjôleur avant de lâcher d’une voix suave sans trop l’avoir décider.

"Tu sais … tu devrais arrêter de regarder les filles de cette manière Lyl … C’est vraiment difficile de te résister après … Très difficile."

Difficile de croiser ses yeux de jade en restant indifférente. Difficile de ne ressentir qu'une simple affection lorsqu'il semblait me décrypter d'un simple regard, à la fois froid et intense. Je fis un nouveau pas pour me rapprocher davantage avant d'attraper doucement sa veste de ma main libre pour l'empêcher de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mar 13 Nov - 0:49


N’ayant pas compris le lien entre l’incendie du bar et son séjour Pandora s’interrogeait oralement. Lyl soupirait, amusé.

-Laisse tomber, je crois que l’heure n’a que trop…

La rouquine venait de poser ses doigts brûlants sur la joue du garçon. Ce simple geste l'aavit intérrompu et il perdit le fil. Observant la main quelques secondes il reportait ensuite son regard sur le visage de la jeune femme. Mais c’était un nouveau sourire qui venait étirer d’avantage les lèvres du jeune homme. Allons bon, qu’est-ce que c’était cette fois ? Elle lui avait déjà volé un baiser. Il fronçait imperceptiblement les sourcils alors que sa main fondait sur son torse de manière…sensuelle ? C’est alors qu’elle approchait, un air suave. C’était bien la première fois qu’il voyait une telle expression, un tel regard chez la rouquine. Elle lâchait un commentaire des plus…étonnants. Le jeune homme déglutit.
Et s’éclaircissait la voix alors qu’elle saisissait sa veste. Il fit un pas en arrière à force de ne rester inerte. Il manquait presque de tomber tant il était hébété.
Ce geste le ramenait à la réalité, brisant sa stupeur songeuse. Il reculait encore et Pandora suivait, lentement.

Son regard croisait la porte-fenêtre et alors une éventualité lui revint en tête. Pourquoi ne pas être entré et avoir ouvert celle-ci à la jeune femme ? Quelle idée absurde de l’avoir fait traverser le même parcours que lui. C’est un sourcil haussé et perplexe qu’il se rendait compte de son absurdité. Pendant ce temps sa main avait doucement repoussé de manière distraite la main de la jeune femme. Une main qu’on aurait pus qualifier de « baladeuse ». M’enfin, celle-ci se contentant de suivre la ligne des abdos du décoloré. Ca chatouillait plus qu’autre chose. Sans s’en rendre compte il continuait de reculer, lentement mais sûrement.
En conclusion ; il était suffisamment éméché pour avoir fait une entorse à la logique. Ridicule. Il détournait son regard de la fenêtre qu’il avait dépassé depuis quelques secondes déjà. Au même moment ses mollets heurtaient la petite table basse. Son regard de jade se déportait sur la demoiselle…

-Eeeh…il avait l’air quelque peu tendu, telle une souris en proie à un prédateur, je…j’vois pas d’quoi tu parles.

C’était véridique. Il n’avait rien d’un dragueur, aucune stratégie en rapport. Bien trop modestes pour imaginer qu’il ait un quelconque pouvoir attractif. Ce qu’il voyait-là, en cet instant, c’était l’esprit corrompu de la belle par l’alcool. Malgré la situation plus qu’ambiguë dans laquelle il se trouvait il ne put s’empêcher de retrouver cet air taquin qui lui était propre et incontrôlable. La provocation, l’amusement, c’était un fougueux dans l’âme… Il repoussait d’un revers de main sans trop s’en rendre compte la main de la rouquine qui revenait à la charge et prit la parole..

-Tu vas être gentille, hm ?

Elle ne répondait pas, il riait nerveusement alors qu’il reculait après avoir contourné la table par le biais de quelques pas. Sa réponse n’avait que fait d’étirer le sourire de la belle. L’amnésique avait levé les sourcils, pour une fois, la situation lui échappait. Il était un peu ensorcelé. Si tout lui prêtait mains fortes pour céder à la jeune femme, sa bonne conscience l’en empêchait. N’était-elle pas saoule ? Non maître intégrale de ses faits et gestes. Il reprit, s’enfonçant d’avantage…

-Hmpff…j’ai dis, fais quelque chose…de mal ?

Il levait le menton, un coup de chaud le fit inconsciemment bouger la partie gauche de son colle, comme pour se faire de l’air. Pourquoi ne pas enlever sa veste ? Probablement de « peur » d’encourager la demoiselle. Sa respiration quelque peu saccagée il soupirait de manière détendue lorsqu’il la vite s’arrêter. Il levait brièvement un sourcil, sceptique…

-…Quoi ?demandait-il nonchalamment.

Il se mit à fouiller dans sa poche de sa main libre et en sortit une cigarette de son paquet de clope. Aussitôt il l'a porté à ses lèvres. Autour du briquet maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mar 13 Nov - 12:40

Le jeune homme se déroba, inconsciemment, je m’y étais attendu, je commençais à connaitre le personnage à force. Il semblait inquiet et surpris alors que je gardais un sourire enjôleur accroché aux lèvres, sans vraiment me soucier qu’il ait retiré ma main en fin de compte. Je me permis même un léger rire devant les paroles de la chimère, à l’évidence, il semblait craindre un mouvement un peu trop incisif de ma part. Même si je m’en sentis légèrement frustrée, je ne le montrais pas, me contentant de le suivre alors qu’il reculait lentement avant de se heurter à la table basse. Je pris un air faussement vexé en croisant les mains derrière mon dos après qu’il ait une nouvelle fois repoussé ces dernières, et l’observais tranquillement malgré le feu qui couvait actuellement dans mes prunelles. Mon sourie s’élargit toutefois davantage, dévoilant ainsi à la chimère les idées qui me trottaient dans la tête au cas où il n’ait pas encore tout saisi. Toutefois, sa dernière réplique me laissa plutôt perplexe et je m’arrêtais en l’observant, un sourcil haussé sous la surprise. Comment ça « de mal » ? Il n’avait rien fait. Hormis repousser mes avances peu subtiles, je m’en rendais bien compte même si je ne faisais rien pour contrer ça. D’un léger coup d’œil derrière l’argenté, je repérais le canapé, et après avoir esquissé un sourire imperceptible, je levais les bras pour le repousser contre ce dernier, le faisant ainsi s’assoir avec autorité avant de m’approcher tranquillement. Mais contrairement à l’idée que j’avais eu en tête, et qui consistait à me poser sur ses genoux pour lui couper toutes solutions de replis, je lâchais finalement un léger soupir avant de dévier mes pas pour aller m’assoir près de lui, posant les pieds sur la table basse, jambes croisées et dans la foulée, j’appuyais ma tête sur l’épaule du jeune homme qui semblait à peine récupérer ses esprits après sa mini chute sur le divan. Je repris enfin la parole avec une légère moue boudeuse.

"J’ai pas envie d’être sage … Pas quand t’es là."

Je levais le regard vers le visage de la chimère, ne pouvant apercevoir son regard, je ne voyais que la clope qui rejoignait régulièrement ses lèvres avant de rougeoyer avec vivacité. Mon regard s’arrêta quelques secondes dessus avant de ne dévier vers le cou dénudé du jeune homme, tombant sur les cicatrices que je lui avais laissé en souvenir. Il ne me vint à l’esprit qu’à cet instant le fait qu’il devait crever de chaud avec sa veste, moi-même j’avais chaud et ne portais qu’un simple haut sans manches. Enfin, il devoir avoir sa raison de ne pas l’avoir enlevé, même si, je devais bien l’avouer, je l’aurais volontiers fait à sa place. J’avisais sa main libre, posé sur son genou et attrapais cette dernière des miennes avant de la faire tourner doucement entre mes doigts avec une grande délicatesse, retraçant avec une attention toute particulière les nombreuses lignes qui parcouraient sa paume, les cicatrices marbrant le dessus de sa main, constatant que malgré l’habitude du combat, il avait gardé les mains relativement lisses et non pas calleuses comme la plupart des militaires. Posant doucement la main du jeune homme sur mon genou sans pour autant ôter la mienne, je redressais imperceptiblement la tête pour enfin apercevoir son regard. Visiblement, il semblait toujours aussi tendu, et je ne saisissais pas spécialement pourquoi. Saisissant ainsi son attention, je lui adressais un regard peinée avant de le questionner d’une voix douce.

"Lyl … Je te fais peur ?"

La logique avait perdu son court sous l’effet de l’alcool, aussi j’en avais déduis que c’était le cas vu qu’il repoussait la moindre tentative de ma part de me rapprocher de lui. Je devais donc bien l’effrayer ou quelque chose de la même veine. Entrelaçant doucement mes doigts avec les siens, je ne lâchais pas son regard, de nouveau subjuguée par l’attrait de ses pupilles de jade. Finalement, je n’attendis pas de réponse de la chimère et cédant à une impulsion trop longtemps contenu, je me penchais vers lui et posais mes lèvres contre les siennes doucement, la crainte d’être à nouveau repoussée me serrant les entrailles mais j’essayais de ne pas m’en soucier. Je fermais les yeux, profitant de ce doux contact avant qu’il ne cesse. Si c’était un mélange de peur et de bien-être qui m’habitait en cet instant, je n’avais pourtant pas la moindre idée de ce que pourrait être la réaction du jeune homme et inconsciemment, je m’attendais à tout même si je ne montrais rien d’autre en cet instant qu’une attirance indéniable pour mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mar 13 Nov - 17:21



Sans crier gare la demoiselle l’avait poussé. Distrait il n’avait pas remarqué que le canapé se trouvait juste derrière à moins de cinq centimètres. Par conséquent il eut un geste de surprise et se retrouvait figé sur le canapé après constatation. Pandora venait prendre place à son côté, toujours aussi familière, voire même intime. Le poids de sa tête rousse sur l’épaule du garçon le fit tourner la tête. Il avait presque failli lâcher sa cigarette sous l’effet de surprise de la chute. Là, installée elle prenait la parole soutirant un rire narquois au jeune homme. En effet, elle n’avait pas été très sage en repoussant d’un coup de pied la table de jeu… En embarquant l’argent… en lui volant ce biser. Le fait qu’elle ait annoncé son manque de sagesse en présence du garçon lui laissait voir l’autre sens de sa phrase. Il se pensait déteindre sur elle. Seulement il ne doutait pas qu’elle eut déjà en elle les gênes d’une rebelle.
Plongeant sa main dans sa poche il en sortait son briquet et entreprenait enfin d’allumer son bâton de nicotine.
Il s’avouerait les premières bouffées se plaisant à relâcher de gros nuages.
Un court silence s’installait durant lequel le reptile observait le ciel par la porte-fenêtre. Il ne bougeait pas dans l’idée que la rouquine n’allait pas tarder à trouver le sommeil dans cette position. Il sentit ses doigts chauds se saisir de sa main, il baissait le regard en observant la main de la rouquine faire. Il l’avait trouvé étrange ce soir, rien à voir avec d’habitude. Était-ce l’absence ? L’alcool ? Il ne savait plus trop et n’y réfléchissait pas.

-Lyl … Je te fais peur ?

Il fronçait les sourcils alors que l’interrogatrice se redressait. Il déportait son regard sur son visage. Il rencontrait à nouveau une nouvelle expression parcourir ses traits plaisants. Impossible de déchiffrer, tout comme sa question. Son regard fit navette entre les deux globes de Cahelyn alors qu’il cherchait le sens de sa question. Sur le coup il trouvait cette dernière stupide mais, tellement mystérieuse. Il retirait lentement la cigarette de ses lèvres alors qu’il souriait doucement, sur le point de rétorquer. Sans avoir le temps de répondre elle s’était d’avantage hissée vers le visage du jeune homme. Le décoloré avait aussitôt suspendu sa réponse en l’observant approcher. Elle arrivait plus vite que prévu et ce fut de nouveau ses lèvres qu’elle touchait. Lyl louchait quelques secondes avant de ne répondre instinctivement. Si sont esprit refusait de profiter de la situation.. Son corps visiblement pas. Il avait pressé la main de la rouquine alors que celle coinçant sa cigarette entre son majeur et son indexe se posait au niveau des côtes de la demoiselle. Une envie soudaine de la presser contre lui. Voilà qui était déraisonné. Sous l’emprise de l’alcool elle s’était donnée au seul être en qui elle avait confiance, et lui, goujat, n’avait plus qu’envie de ça depuis ce fameux soir… La réciproque n’étant pas évidente sans l’alcool, Lyl se faisait barrière. Accentuant le geste de Pandora avec plus d’entrain dont elle avait fait preuve il commençait à monter sa main tout en faisant glisser involontairement son haut lorsque sa cigarette lui échappait. Ayant momentanément oublié l’objet allumé celui-ci tombait entre ses jambes et brûlait lentement son jean. Lorsque la fraise de la clope atteignait sa peau il lâchait tout après avoir sursauté. Attrapant l’objet maladroitement il fixait la rouquine en se rendant compte de la méprise. Il décrochait ses doigts des siens et la saisissait par le bras avant de ne se dérober.

Déjà debout il lâchait un profond soupire imperceptible avant de ne se frotter « nerveusement » la nuque. Allons bon ce n’était pas une question de pudeur mais une question de principe. Il se mit à sourire avant de lâcher un léger rire silencieux. Il avait du mal à concevoir qu’elle lui ait presque sauté dessus. ET qu’il avait failli, pour le coup, vraiment lui sauter dessus. Un sentiment bien agréable l’avait enveloppé. C’est nonchalamment qu’il retirait sa veste et lui suggérait…

-Décidément…l’alcool ce n’est pas ton truc…

Il délaissait sa cigarette dans le cendrier sur la table où se trouvaient les croquis. Dos à la rouquine. Il déposait sa veste sur le dossier de sa chaise « favori » avant d’ajouter une sage suggestion…

-Tu ferrais mieux d’aller te pieuter..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mer 14 Nov - 17:45

Si j’avais pu croire un instant de me faire repousser une nouvelle fois de la part de la chimère, mes appréhensions furent bien vite mises en déroute. Ce fut même l’inverse qui se produisit, à ma plus grande surprise, il me fallait bien l’avouer. Avec une ardeur que je n’aurais pas soupçonnée, je sentis le jeune homme répondre à mon geste, s’enhardissant à poser sa main contre mon flanc en me pressant davantage contre lui alors que l’autre serrait davantage les doigts que j’avais noué aux siens. Mon souffle devint plus heurté alors que j’essayais vainement de me coller davantage contre son torse, ne délaissant pas une seconde ses lèvres appétissantes et ma main libre partit à la découverte de son torse, écartant les pans de sa veste pour dessiner la ligne de ses épaules, avant de descendre lentement. L’ivresse de l’instant dépassa la prudence et ce fut la première fois depuis une éternité que je décidais sciemment de me livrer à quelqu’un avec un tel sentiment d’abandon. Sa main fraiche finit par effleurer mon flanc, dénudant ma peau et me provoqua un léger frisson agréable alors que j’osais enfin passer la mienne sous son t-shirt pour effleurer son abdomen doucement en le repoussant légèrement sur le canapé dans l’idée- plus ou moins voulue – de nous allonger. Mais alors que ma main se faisait plus aventureuse, le jeune homme sursauta violement alors que je rouvrais les yeux que jusque-là j’avais tenu clos. Tenant toujours sa main dans la mienne, je l’observais avec incompréhension avant qu’il ne retire brusquement cette dernière en se relevant.

Je sentis soudainement ma poitrine se serrer de manière désagréable, douloureuse, au fur et à mesure que je le voyais évoluer dans la pièce, visiblement mal à l’aise. L’impression d’être rejeter se faisait omniprésente, je ne parvenais plus à être lucide, la seule chose que je voyais, c’est qu’il venait de me fuir sans grande délicatesse d’ailleurs. Me redressant pour retrouver une position assise un peu plus standard, je secouais doucement la tête de manière négative à mesure qu’il parlait. Plus que la frustration d’avoir si brusquement terminé cet échange enflammé, je me sentais simplement repoussée, indésirable, voire même repoussante même si ces gestes précédents me prouvaient encore le contraire. Voilà d'ailleurs pourquoi je ne parvenais pas à comprendre son changement de comportement si soudain, tout comme le sourire qu’il arborait désormais. Les sourcils froncés, mon air perdu aurait pu suffire à parler à ma place et à exprimer le sentiment que je ressentais à cet instant, mais il me fallait extérioriser, je voulais comprendre, et quelque part, être rassurée.

"Non …. Non ! Qu’est-ce que j’ai fait de mal ?"

Je me relevais d’un bond chancelant – l’alcool n’avait hélas pas disparu par miracle, au fond c’était d’ailleurs ce dernier qui me poussait à nouveau vers le jeune homme car dans mon état normal j’aurais pris son comportement pour un refus définitif et aurais probablement refoulé les sentiments que je ressentais alors, quitte à les laisser me bouffer à long terme – et m’approchais de la chimère en peinant à garder l’équilibre avant de lui faire face, une once de colère mêlée de tristesse s’était emparée de mes traits alors que je me tenais à la table d’une main pour rester debout sans peine, l’autre commentant mes paroles par des gestes.

"Dit le moi ! Je … tu n’avais pas l’air trop dégouté jusqu’à présent ! J’comprends pas … Qu’est-ce qui se passe ? J’ai fait quoi ? J’ai dit quoi ? Eclaire-moi au moins … "

Mon pic de nervosité était presque passé et je me laissais tomber, fesses sur la table, au bord des larmes. Putain d’ivresse, je ne contrôlais plus mes réactions, c’en était d’autant plus frustrant, et voilà que je me retrouvais au bord des larmes, frottant mes yeux d’un revers de bras pour le cacher, alors que j’essayais de repousser l’impression de rejet grandissante qui m’envahissait. Le SEUL homme depuis des années à qui j’avais décidé d’accorder ma confiance et bien plus ce soir venait me renvoyer dans les cordes, et je ne savais pas comment interpréter son geste compte tenu de son attitude quelques secondes plus tôt. Je finis par enfouir mon visage dans mes mains et poussais un long et pénible soupir avant de fermes les yeux dans cette position. Je ne pleurais pas non, j’essayais vainement de comprendre devant le silence du garçon, j’essayais de faire le tri dans ma tête alors que c’était le bordel, tentant de réfléchir, chose presque impossible à faire en l’état, j’étais bien trop à l’ouest et surtout, la seule chose que j’avais envie de faire c’était de retourner me blottir dans ses bras même si une fois de plus j’allais me faire rembarrer. Mon regard se posa, entre mes doigts, sur les dessins de la chimère et je finis par laisser retomber mes mains sur mes cuisses, paumes vers le ciel avant de lever des yeux blessés vers le jeune homme.

"C’est moi le problème, c’est ça ? C’est parce que je suis Sa fille que tu ne veux pas me toucher ? "

Un lien stupide, mais je ne pouvais guère faire mieux avec les litres d’alcool ingérés, et après tout, cela pouvait rester plausible pour certaines personnes. Je me souvenais très bien de ce qu’il avait tenté en ignorant encore qui j’étais, alors ça me paraissait logique. A défaut de trouver une explication rationnelle à sa rebuffade soudaine, je piochais là où je trouvais quelque chose. Je finis par détourner le regard et le posais au sol, ne parvenant que peu à cacher ma peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mer 14 Nov - 21:07


Médusé, Lyl fronçait les sourcils, une moue d’incompréhension. Il ne s’était pas retourné, incrédule. La réaction de la jeune femme dépassait pus imaginer. Un brin excessif. Il soupirait silencieusement. Un constat de plus de son état d’ébriété avancé.
Si Macdougal avait encore été de ce monde et qu’il aurait surpris son élève fricoter avec sa fille… Il lui aurait probablement coupé les mains. Non ? Plus personne ne pouvait le savoir sauf l’homme qu’avait été le garçon. S’il se souvenait peut-être qu’il pourrait prévoir une réaction. Mais peu importe, ça n’avait aucun rapport. C’était différent même. Lyl réalisait sur l’instant combien son intérêt avait grandi pour la jeune femme. Et encore plus maintenant qu’il savait… Il se retournait, hésitant. Il l’observait quelques secondes dans un silence de mort. Elle était affaissée sur la table, le menton baissé. Le jeune homme examinait son visage, un sourire imperceptible, attendri. Une certaine sagesse exemplaire qui tirait sa source dans l'affection et le respect pour la jeune femme. C’est d’une voix douce qu’il lui répondait…

-Tu ne sais plus ce que tu dis.

Son sourire s’intensifiait légèrement, juste assez pour être perceptible. De sa main droite il faisait glisser ses doigts sur sa joue, entremêlant ceux-ci à ses doigts fins. Ainsi il l’a forcé à relever le menton, cherchant à capter son regard bleuté. Cahelyn levait un regard de plus…mortifié.. Face à cette expression il avait lui-même à demi froncé ses sourcils par la perplexité. Il n’avait pas compris que son sursaut due à la brûlure était la cause du froissement de la rouquine. Il manquait encore de flexibilité avec autrui... Ils se jaugèrent quelques secondes avant qu’il ne réponde du même ton.

-Tu sais… Il tendait son bras droit et le passait autour des épaules de la miss, sa main se figeait au niveau de son oreille. Je ne voulais pas t’offenser. Seulement…il souriait, par conséquent l’intonation de sa voix s’éclaircissait, je pense que ton esprit embrumé te joue des tours.

Il cessait la courte étreinte, un air enjôleur venait de nouveau égayer ses traits raidis. La belle avait de nouveau baissé le menton, son front heurtant délicatement le torse de notre chimère. Ses bras étaient restés le long de son corps. Elle avait l’air exténuée. N’ayant pas pour autant rompu l’intime proximité, le décoloré se baissait doucement. Là, il passait un bras sous ses jambes tandis que l’autre venait se saisir de son dos, d’un geste bref et pourtant si doux il soulevait la rouquine. Et alors qu’il se dirigeait vers la chambre il imaginait déjà la tête de Pandora le lendemain au réveil…Si toute fois sa mémoire ne lui faisait pas défaut une fois de plus… Sans un mot de plus il la conduisait à son pieu.
Il eut une pensée pour la fois précédente, sauf qu’en l’occurrence, les rôles étaient échangés. M’enfin, lui ne l’avait pas giflé !

Un sourire indéchiffrable pendu aux lèvres il déposait la jeune femme sur l’un des flancs du lit. Une fois son colis largué il se redressait et tirait sur la chainette qui permettait d’allumer la petite lampe de chevet. Là, debout, il était persuadé que ce n’était qu’une question de seconde avant qu’elle ne réagisse. Il était mitigé, ne sachant exactement si elle allait continuer de bouder sans un mot, repartir dans son euphorie ou bien demander la seconde partie de l’épisode précédent. Quoi qu’il en soit, il ne pouvait s’empêcher de voir la scène avec amusement et enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Mer 14 Nov - 21:53

Je soupirais devant les paroles de la chimère avant que ce dernier ne me force avec délicatesse à relever la tête. Luttant quelques secondes, je finis par lâcher prise, surprise par la douceur dont il faisait preuve malgré sa persévérance et croisais ainsi son regard de jade sans perdre mon expression morose. J’avais dépassé le stade où j’étais consciente d’être ivre il y avait un certain de cela, pourtant je reconnaissais ne pas être dans mon état habituel, voilà pourquoi ces paroles ne pouvaient contenir qu’un fond de vérité en fin de compte. De plus, je commençais désormais à ressentir le poids de la fatigue pesait sur mes épaules en plus de celui de la peine. Comme pour faire écho à mes pensées, Lyl passa son bras derrière mes épaules, m’étreignant brièvement avec de chercher à s’expliquer, me tirant un nouveau soupir désolé. Lorsqu’il retira son bras, j’eus un geste comme pour le retenir avant de renoncer rapidement. A la place, je baissais de nouveau le regard, les yeux mi-clos, et laissais mon front aller se poser doucement sur le torse de la chimère qui était resté malgré tout relativement proche. Je pouvais sentir les battements de cœur du jeune homme à travers son vêtement, les entendre, il semblait avoir un rythme rapide, mais je n’étais pas sûre de savoir bien jugé de la chose vu que je n’arrivais déjà pas à me concentrer sur les miens qui se désordonnaient complètement, écho remarquable de mes pensées brouillées.

Je ne réagis que lorsque je me sentais quitter le sol, rouvrant des yeux surpris avant de relever ces derniers pour croiser le visage enjôleur du jeune homme qui m’observait avec un sourire … attendri ? Je n’aurais su le dire exactement, toutefois je lui répondis par un léger sourire timide avant de passer mes bras autour de sa nuque en me blottissant contre lui comme un félin. Parti sur sa précédente lancée, il me raccompagna dans la chambre avant de me poser sur le lit avec douceur, avant d’allumer la lumière, me forçant ainsi à le relâcher. Je devais bien avouer que j’étais exténuée maintenant que j’étais allongée, pourtant je ne le lâchais pas du regard de crainte qu’il ne disparaisse dans un délire infantile. Je clignais des yeux plusieurs fois, assommée par la fatigue, attendant que le jeune homme ne dise quelque chose, mais ce dernier semblait faire de même, un sourire tendre accroché aux lèvres qui lui donnait l’air plus jeune tout à coup. Je finis par tendre mon bras pour me saisir de la main qui cognait contre son flanc avant de porter mon regard sur le sien doucement.

"Ne t’en va pas …"

Doucement mais avec une certaine insistance, je tirais sur le bras du jeune homme tout en me décalant vers le bord opposé du lit, l’incitant à venir se poser sur le matelas. D’abord réticent, le jeune homme finit par céder à me demande et devant l’insistance dont je faisais preuve, il s’installa près de moi, même si à l’évidence, ce n’était que provisoire. Peu importe. Lâchant un léger sourire en remerciement, je l’observais sagement depuis ma place avant de m’approcher tranquillement pour poser ma tête sur l’épaule du garçon, un bras en travers de son ventre en un geste un peu trop possessif encore. Si j’avais calmé mes ardeurs, je n’en restais pas moins en demande d’affection et n’avais pas la moindre envie qu’il dorme seul sur le canapé. Ma logique d’éméchée voulait qu’il y ait un lit deux places, deux personnes, donc aucune ne devant dormir sur le divan. Désireuse d’un câlin, je me débrouillais tant bien que mal pour passer le bras de la chimère derrière mes épaules tout en reposant ma tête sur la sienne et fermais les yeux en lâchant un soupir d’aise non retenu. D’une voix où perçait sans mal la fatigue, je l’implorais doucement.

"Reste avec moi cette nuit s’il te plait. Je t’embêterais plus … "

C’était précisément ce que j’étais encore en train de faire en squattant son épaule sans la moindre gêne, mais je ne voyais pas tout à fait la chose ainsi en sortant ma phrase, pour moi c’était plutôt « je ne te toucherais plus », destiné à la rassurer au fond. Ma respiration se calma lentement au fur et à mesure que je plongeais dans le sommeil et juste avant de sombrer, je resserrais imperceptiblement ma prise autour de son ventre de peur qu’il ne fuit à peine endormie. A nouveau, je me sentais bien, en sombrant dans l’inconscience, j’avais la vague impression – probablement fausse – d’être protégée par le bras frais du jeune homme. Sans lutter davantage, je me laissais aller au sommeil, ne souhaitant qu’une chose, qu’il soit toujours là lorsque je me réveillerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Sam 17 Nov - 17:59


Plus ou moins docile Lyl s’était laissé entraîner, une seconde fois. En accédant à sa requête il restait toute fois sceptique. Pourtant l’idée ne lui déplaisait pas. La tête de Pandora sur son épaule, il apercevait seulement une partie de son visage. Une source de chaleur à double battant… Il avait passé son bras autour de ses épaules alors qu’elle l’incitait par ses mouvements. Elle lui rappelait un félin dans sa gestuelle. Au final c’était une quiétude intérieure qu’il découvrait en venant près d’elle. Un sentiment plaisant. Resserrant d’avantage son bras il refermait ses doigts sur le bras de la jeune femme. Là, immobile, il fixait un point tandis que la rouquine trouvait très vite le sommeil.
Il était resté ainsi plusieurs minutes avant de ne tendre son bras libre pour tirer sur la chainette de la lampe de chevet. Un bras plié sous sa tête en guise d’oreiller il remontait l’autre pour entremêler ses doigts dans la crinière flamboyante de son amie. Sa joue frôlant le dessus de sa tête il trouvait à son tour le sommeil.

A son réveil le décoloré se retrouvait en sous-vêtement, les rôles échangés. A son tour blotti contre la rouquine qui lui tournait le dos. C’est gracieusement qu’il s’était retiré pour se lever. Plongée dans un sommeil profond elle avait à peine réagi lorsqu’il avait défait son bras de son ventre. Glissant de son côté du lit il resté plusieurs secondes assis. Là, il se souvenait de la veille et de son dérapage contrôlé. Un sourire à peine visible pendu aux lèvres il plaquait en arrière sa chevelure neigeuse. Il jetait un furtif regard à l’endormie par-dessus son épaule avant de ne se lever. Direction la douche.
Tandis qu’il se douchait il émergeait lentement. Ses pensées étaient toutes tournées vers les faits de la veille. Aucun regret si ce n’est celui de ne pas être allé au bout de son désire. Un sourire narquois venait d’avantage égayer son visage lorsqu’il imaginait les probables réactions de la rouquine. Allons bon, gêne, regret, honte ou bien indifférence. S’en souviendrait-elle ?
En sortant de la douche il s’emparait des fringues qu’il portait deux jours en arrière. Le tout lavé à la main il était satisfait de ne plus voir les petites tâches de sang sur son t-shirt blanc.

Les volets encore fermés, ces derniers laissaient tout de même filtrer les rayons du soleil. C’était suffisant pour l’éclairer. Clope fumante entre les doigts il étudiait les cercles. Il lui manquait une dernière partie. Il attendait que la rouquine ne se réveille pour compléter ses croquis et mettre les voiles. Maintenant qu’il avait ce qu’il voulait il n’était plus obligé de courir à droite et à gauche dans le but de se souvenir. A présent il n’avait plus qu’à pratiquer.
Les jambes croisées sur la table, la chaise renversée en arrière et en appuie sur le mur, Lyl sentit la miss bouger.
Lorsqu’elle apparue il levait lentement son regard sur elle. C’est d’un air charmeur qu’il demandait avec ironie…

-T’es tombée du lit ?

La nonchalance pure et dure. Comme si de rien n’était, il mettrait de côté cet épisode qu’il devait malheureusement à l’alcool. Il tendit le bras et se saisissait de la montre en argent après avoir déposé les feuilles qu’il tenait. Sans quitter sa position il détournait juste le regard.

-Pas trop mal au crâne ?

En effet, il était encore tôt.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 18 Nov - 14:45

Ce fut une impression de chaleur désagréable qui me tira finalement du sommeil. De malaise également. Difficile de se tromper sur la signification de ces deux symptômes, je sentais sans mal le contrecoup de ma soirée arrosée de la veille. Au fur et à mesure que je reprenais lentement conscience, l’impression d’avoir un pivert dans la tête se faisait de omniprésente et il me fallait désormais trouver le courage de rouvrir les yeux. Timidement, je soulevais une paupière, puis la seconde avant de les refermer aussi sec, encore trop crevée pour vouloir vraiment me lever. Mais mon estomac en décidant autrement et je finis par me redresser au bout de quelques minutes. Là, assise, je scrutais la pièce en voyant les souvenirs de la veille remonter à la surface petit à petit, et mon regard se déporta presque instantanément sur le côté du lit inoccupé. Un sourire imperceptible se posa sur mes traits lorsque je vis les draps défaits et froissés. Il n’avait pas dû quitter les lieux depuis bien longtemps. M’étirant longuement, je me relevais enfin et c’est dans un état toujours aussi comateux que je rejoignais la salle de bain pour me plonger le visage dans l’eau fraiche. Mais alors que je me recueillais l’eau dans mes mains pour m’asperger le visage, je revis les faits de la veille en observant mon visage blafard dans le miroir. Je revis mes gestes, plus ou moins incontrôlés, vis-à-vis de la chimère, la manière dont il m’avait plusieurs fois rembarré aussi, le débordement qui s’en était suivi avant qu’il ne reprenne de la distance. J’aurais probablement dû me sentir gênée par le comportement aguicheur que j’avais eu, mais étrangement, ce n’était pas le cas. Je regrettais simplement de ne pas avoir insisté davantage au fond, même maintenant que j’étais sobre et que mes idées lubriques avaient foutues le camp.

Je soupirais avant de plonger mon visage dans l’eau froide, déclenchant un frisson le long de mon échina. Difficile d’émerger doucement après une soirée pareille. Mais pourquoi avais-je décidé de craquer à ce moment-là précis ? Moi qui tenais tant à maintenir de la distance, même maintenant que les choses étaient claires, j’avais oublié tous mes principes l’espace d’une seconde et cela avait permis de m’ouvrir les yeux au moins sur le fait que j’appréciais le garçon bien plus que ce que j’aurais dû. Maintenant que j’en avais pris conscience, je devrais m’efforcer de le dissimuler, hors de question d’avouer quoi que ce soit. Je finis par me redresser, m’essuyant le visage, avant de jeter enfin un œil à ma tenue. Sous-vêtements et … c’est tout. D’un coup d’œil, j’avisais un t-shirt propre dans la commode et m’en emparais pour le passer, ce dernier étant bien trop long pour moi, il descendait presque jusqu’aux genoux. Vêtue de manière un peu plus descente, je rejoignis enfin la salle où le jeune homme était attablé, visiblement déjà en plein travail. Je n’avais même pas regardé l’heure, mais à la luminosité que l’on pouvait voir à travers les volets, il ne devait pas être bien tard. D’un geste un brin nerveux, je me frottais l’arrière de la tête en approchant tranquillement alors qu’au même moment la voix de la chimère s’élevait avant qu’il ne détourne légèrement la tête pour m’observer. J’esquissais un léger sourire à sa remarque avant de répondre d’une voix rendue légèrement rauque par les abus de la veille.

"C’est à moi de te poser la question, tu es le premier à en être sorti."

Il retourna à ses recherches alors que je me laissais tomber dans le divan en posant ma tête passablement douloureuse sur le dossier, les yeux clos. Je laissais planer un léger silence après sa question, l’un des inconvénients majeurs de l’alcool, c’est que j’avais du mal à récupérer et je gardais un rythme cardiaque trop élevé durant pas mal de temps, pas pratique en somme. Cherchant à réguler ma respiration l’espace de quelques secondes, avant de répondre dans un grimace qu’il ne devait probablement pas voir.

"J’ai connu mieux … "

J’avais faim. Aussi peu raisonnable que cela puisse être, j’avais envie de manger pour faire disparaitre ce foutu mal de ventre. Illogique hein ? C’était dans ma nature d’être étrange à priori, cela ne dérogeait pas à la règle. Mais la faim se disputait à l’absence d’envie de bouger mes fesses, et ce fut ma flemme qui triompha finalement alors que je restais collé au sofa. Je finis par basculer la tête pour apercevoir la chimère, l’observant quelques secondes en silence avant de reprendre.

"Déjà au boulot ... J'admire, je pensais que tu serais plus ... fatigué que ça."

Fatigué pour ne pas dire dans le même état déplorable que moi en fait, car d'aussi loin que je pouvais m'en souvenir, le jeune homme avait aussi passé une bonne partie de la soirée à boire, et même si par moment cela restait plus ou moins flou, j'étais certaine que nous étions deux sur la bouteille. Ou le bougre tenait très bien l'alcool, ou j'avais picolé plus que lui sans trop m'en apercevoir. Quoi qu'il en soit, je me sentais presque ridicule à côté de lui qui semblait presque péter la forme en fin de compte. Le yeux rivés sur le jeune homme, je croisais de nouveau son regard et cet air si particulier qu'il arborait la plupart du temps. Clignant des yeux quelques secondes, je finis par les détourner, les pommettes imperceptiblement rougies, avant de me laisser retomber dans le canapé. Je me souvenais bien avoir dit la veille qu'il fallait qu'il arrête d'observer les dames ainsi. Jusqu'à quel point j'avais raison ? Je repoussais ma gêne dans un coin de ma tête, décidée à faire comme s'il ne s'était rien passé, et lui demandais d'une voix encore légèrement endormie - il allait me falloir un certain temps pour émerger -.

"Tu veux t'y remettre, non ?"

Je parlais de l'étude du cercle, comme il avait le nez dans ses croquis, cela me semblait plus qu'évident étant donné qu'il ne les avait pas encore terminé de ce que j'avais cru comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle E. Wayne
~ Crystal'Ice // Capt. du QG Nord ~
avatar

■ Mes messages : 833
■ Age : 26

Feuille de Compétence
■ Niveau:
■ Capacités : allez savoir...
■ Barre D'XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Flash back~   Dim 18 Nov - 17:51


Un brin distrait, notre ami avait suivi du regard la rouquine. Simplement vêtue d’un t-shirt elle s’était empressée de rejoindre le sofa. Plus ou moins affalée sur l’objet confortable elle lui adressait la parole.
Il levait un sourcil, amusé avant de ne détourner son regard de la montre en argent. C’est un regard inquisiteur qu’il lui avait jeté, la belle lui ayant tendu une sacré perche il ne pouvait que la saisir à deux mains…

-Hmm, tu ne perds pas de temps…

Une réponse un brin suspecte. L’idée lubrique y était miroitant les faits de la veille. Connaissant le groupe elle devait s’attendre, si son esprit était matinal, qu’il embrayerai sur le sujet. Il détournait son regard après avoir ris silencieusement et discrètement. Il se penchait en avant et remit à terre les quatre pieds de la chaise. Lyl posait la montre en argent, distrait. Son air enjôleur s’était effacé.

-Ouais… je ne peux pas m’attarder d’avantage.

Il se redressait, son regard se baladait sur les feuilles.

-Il faut que je me souvienne, l’alchimie fait partie de moi…

C'était une certitude qu'il éprouvait depuis quelque temps déjà. Le jeune homme déportait son regard sur la montre qu’il venait de relâcher quelques secondes avant. Il avait plus qu’envie de l’ouvrir. Pour ce faire il était primordial de se pencher sur l’art d’Isaac Macdougal pour redevenir l’alchimiste qui sommeillait en lui. Son air sérieux revenu il se levait et se dirigeait vers la fenêtre, équipé d’une cigarette.

Les avant-bras posés sur la rembarre de sécurité son dos était courbé, un genou collé au mur. Le décoloré allumait sa cigarette en observant sans le moindre intérêt l’animation sur la place. C’était jour de marché, il y avait peu d’étalage mais suffisamment pour attirer. Le reptile jetait un regard à sa complice par-dessus son épaule avant d’ajouter…

-Ca peut attendre et puis de toute façon ca ne prendra pas longtemps.

En effet, quelques détails puis une revus intégrale pour être certain qu’il n’avait pas fait un faux trait. Cahelyn allait probablement retourner vaquer à ses occupations pendant que notre chimère repartirait. C'était un entraînement intensif qui l'attendait. Il se languissait comme un enfant en attente de cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

■ Mes messages : 1689
■ Age : 27

Feuille de Compétence
■ Niveau: Chimère Confirmée
■ Capacités : Infiltration
■ Barre D'XP:
0/2000  (0/2000)

MessageSujet: Re: Flash back~   Lun 19 Nov - 16:01

Je relevais la tête à ses paroles, surprise, et c’est d’un air perplexe que je l’observais durant quelques secondes avant de n’apercevoir une ébauche de sourire sur son visage, ce qui m’incita grandement à croire qu’il ne parlait absolument pas du cercle, mais bien d’autre chose. A nouveau, je ne pus empêcher une légère rougeur de gagner mes joues mais esquissais toutefois un léger sourire amusé avant de m’enfoncer de nouveau dans le canapé, les bras croisés, en marmonnant sans trop savoir s’il m’entendrait ou non.

"Andouille … "

Si j’avais pu espérer qu’il serait aussi attaqué que moi la veille et donc qu’il ait pu oublier ce qu’il s’était passé, à l’évidence, ce n’était pas le cas, et je savais que je risquais fort d’en entendre parler durant un long moment du coup. Il était rare lorsque le jeune homme perdait l’occasion de balancer un pique concernant un sujet pouvant être sensible, mais au fond, je n’étais pas la dernière à y répondre, c’est probablement pour ça qu’il continuait d’ailleurs, et je devais bien avouer que cela me plaisait, c’était indéniable. Une espèce de bras de fer constant à celui qui baisserait sa garde en premier, sauf que les enjeux ici étaient amicaux et n’altéraient en rien l’affection que l’on se portait, j’aurais même eu tendance à penser que c’était l’inverse par moment. Lorsqu’il reprit la parole, sans même le regarder, j’entendis au son de sa voix qu’il avait perdu son air éternellement joueur et reprit un visage sérieux, ses dires ne faisaient que confirmer mon impression. Sans bouger, je lâchais un léger soupir, je savais bien qu’il devrait repartir, même si je n’en avais pas la moindre envie. Mais il avait du travail désormais, et il fallait que je trouve de quoi m’occuper, tourner en rond ainsi ne me réussissait pas, bien au contraire.

Plus j’y réfléchissais, plus je pesais l’éventualité de retourner infiltrer l’organisation. Après tout, toux ceux au courant de ma trahison n’étaient plus, en grande partie grâce à la chimère d’ailleurs, et un poste tel que celui de lieutenant dans l’armée ennemie d’Amestris pourrait probablement permettre à l’agence d’obtenir des informations importantes pour lutter efficacement. J’y avais déjà songé, mais avais fini par reléguer ce but au second plan, le premier étant avant tout de retrouver le jeune homme, qui au final m’avait trouvé avant. Mais désormais, je pouvais de nouveau y songer. Y songer plus en détail, et en discuter avec les principaux concernés. Toutefois, j’estimais plus sage de ne rien dire au jeune homme pour l’instant, si j’ignorais sa réaction, je ne voulais pas qu’il songe à autre chose qu’à l’alchimie qu’il semblait tant chérir désormais. Je lui en ferais part une fois qu’il aurait intégralement retrouvé son art, inutile de faire dévier ses pensées sur ce genre de choses.

Je le suivis du regard lorsqu’il se dirigea tranquillement vers la fenêtre, sans m’empêcher de le détailler, même de manière discrète. Le retrouver deux jours, puis le quitter aussi rapidement, j’étais sûre que la séparation serait d’autant plus dure désormais. Mais comme je me l’étais répétée depuis mon réveil, je dissimulerais ça, je n’avais pas franchement le choix. Mon ami n’avait pas besoin d’un poids supplémentaire, loin de là, et j’avais des choses à faire. J’esquissais un léger sourire lorsqu’il me jeta un coup d’œil rapide avant de me redresser. Les deux mains posées sur mes cuisses, j’acquiesçais à ses paroles en m’empressant presque d’ajouter.

"Ca attendra donc qu’on ait déjeuné, parce que là, j’ai les crocs ! "

Me redressant, j’attrapais un pantalon qui trainait dans le coin, sans faire franchement attention, et l’enfilais avant de me diriger vers la porte de la chambre. A peu près vêtue convenablement, si l’on omettait le manque évident d’attention apportée à mon accoutrement, j’allais commander un petit-déjeuner copieux à la réception, prenant suffisamment de nourriture pour nous nourrir tous les deux. Après un quart d’heure, et armée d’un plateau abondamment rempli, je remontais dans la chambre, retrouvant le jeune homme de nouveau attablé et visiblement concentré. Déposant les victuailles sur le bord opposé de la table, je m’assis en face de lui et poussais légèrement le plateau dans sa direction l’incitant ainsi à manger, avant de me servir allègrement dedans.
Après avoir suffisamment mangé, j’allais prendre une douche sommaire, histoire de me décrasser de la veille et de me réveiller un peu plus maintenant que j’avais l’estomac plein, et en profitais pour prendre un anti douleur pour mon crâne qui subissait encore les effets de l’alcool, avant de passer un pantalon en lin noire, restant torse nu, simplement vêtue d’un soutien-gorge en haut. Après m’être mise d’accord avec le jeune homme, je m’installais de manière à ce qu’il puisse finir son recopiage, ce qui, comme il l’avait annoncé ne pris guère trop de temps. Le plus long à vrai dire, fut sa vérification de chacune des lignes qu’il avait tracé, m’expliquant au passage pourquoi le moindre défaut pouvait tout foutre en l’air alors que je m’étonnais de sa rigueur. C’est après un couple d’heures que je passais enfin une chemise alors que le jeune homme s’apprêtait à ranger ses recherches. Les mains dans les poches, mon haut fermé à l’arrache, je l’observais, devinant qu’il ne trainerait pas tellement plus longtemps. Un léger sourire aux lèvres, je finis par me détourner pour me diriger vers la fenêtre désormais fermée, cherchant à dissimuler ma frustration de la savoir sur le départ.

"Fais en bon usage … "

Topic fini ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flash back~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flash back~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal alchemist ::  :: Les Rps terminés ou abandonnés-